Cameroun: Elections 2020 - Un gendarme candidat sur les listes de Bello Bouba Maïgari

13 Décembre 2019

Le conseil électoral a indiqué le 9 décembre dernier que 42 partis politiques avaient présenté plusieurs milliers de candidatures à l'élection des conseillers municipaux du 9 février 2020. L'organe en charge de l'organisation du scrutin indique par ailleurs que 56 listes ont été rejetées.

Les motifs de rejets de certaines candidatures sont très surprenants au regard de la Loi électorale. C'est notamment le cas de l'inégibilité déclarée de Hohamadou Bakari. L'intéressé est engagé dans le corps de la gendarmerie nationale.

L'homme en tenue s'était pourtant lancé dans la course au poste de conseiller municipal dans la commune de Ngaoundal, département du Djerem. C'est dans la région de l'Adamaoua.

Le gendarme démasqué concourrait sur la liste de l'Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP) de Bello Bouba Maïgari et revait ainsi d'un destin politique à l'échelon local. Sauf que son iligibilité n'a pas échappé à Elecam.

Bello Bouba Maïgari, 72 ans, est l'actuel Ministre d'Etat, Ministre en charge du Tourisme et des Loisirs en fonction depuis 9 décembre 2011.

Ce que dit la LOI N° 2012/001 DU 19 AVRIL 2012 PORTANT CODE ELECTORAL, MODIFIEE ET COMPLETEE PAR LA LOI N° 2012/017 DU 21 DECEMBRE 2012

ARTICLE 177.- (1) Sont également inéligibles et ne peuvent être candidats aux élections des conseillers municipaux, pendant l'exercice de leurs fonctions et pendant les six (06) mois qui suivent la cessation de ces fonctions par démission, destitution, mutation ou de toute autre manière, les personnels des services concourant à la défense et à la sécurité du territoire, notamment de la sureté et de la police, ainsi que les militaires et assimilés des forces armées.

(2) Cette inéligibilité s'applique également dans les mêmes conditions aux personnes exerçant ou ayant exercé, pendant une durée d'au moins six (06) mois, les fonctions visées à l'alinéa 1 ci-dessus, sans être ou sans en avoir été titulaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.