Congo-Kinshasa: La pêche, l'élevage et l'aquaculture au cœur d'un Forum national à Kinshasa

La pêche, l'élevage et l'aquaculture font l'objet d'un forum national en RD Congo. L'hôtel Africana palace, situé à quelques encablures de Lingwala, est le lieu choisi pour accueillir ces assises des 4 jours, soit du mercredi 11 au samedi 14 décembre 2019.

Lequel forum vise à faire un état des lieux dans ces trois secteurs afin de déceler le vrai problème qui empêche son éclosion. L'objectif est de dégager des pistes des solutions afin de favoriser l'entrepreneuriat. De ce fait, le Ministre de la pêche et élevage Jonathan BIalosuka Wata, a procédé au lancement dudit forum, en présence de ses collègues Ministres, Ambassadeurs, Chefs des missions diplomatiques et autres personnalités de marque. La tenue de ces assises a été ponctuée par le mot du Ministre de tutelle devant l'auguste assemblée suivi des différentes interventions des spécialistes des différents secteurs.

La République démocratique du Congo est dotée d'importantes potentialités pastorales et halieutiques dont la mise en valeur pourrait permettre au pays de couvrir les besoins réels des populations congolaises en produit animaux et halieutiques. Fort malheureusement, apprend-on, le secteur de la pêche et élevage stagne encore. C'est donc dans l'optique de relancer ces deux activités traditionnelles en RDC, que le Ministère de la pêche et élevage organise sous le haut patronage du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, un forum national sur la pêche, l'élevage et l'aquaculture à Kinshasa pendant 4 jours, soit du mercredi 11 au samedi 14 décembre 2019.

Pistes des solutions

A cette occasion, les intervenants se sont penchés sur leurs domaines pertinents et ont, par la même occasion, proposé des pistes des solutions faisant partie des résolutions du forum. Jonathan Bialosuka, quant à lui, s'est particulièrement orienté sur le fondement de ce forum national qui couvre essentiellement le secteur de la pêche, l'élevage et de l'aquaculture. « Il s'impose une nécessité de réunir les acteurs du secteur pour réfléchir, partager les expériences, identifier les problèmes et proposer des pistes de solutions, les actions prioritaires et les mécanismes de leur mise en œuvre dans le contexte d'une gestion durable des ressources halieutiques, aquacoles et pastorales dans notre pays, en tenant compte des spécialités de chaque province», a-t-il martelé.

Et de laisser entendre à haute et intelligible voix, ce qu'il attend de ce forum de 4 jours : « Nous estimons que cette volonté manifeste que nous venons d'afficher par notre présence massive en ce lieu, constitue un gage pour la relance du secteur de pêche et d'élevage, à travers l'organisation de ce forum où tous les acteurs de la filière et les parties prenantes, dans un élan d'amélioration et de progrès, et dans une approche participative et interactive, vont apporter leur contribution intellectuelle pour jeter les bases solides de la relance de notre secteur tant attendue».

Objectifs spécifiques de ce forum

Les objectifs spécifiques poursuivis tout au long de ce forum, souligne le Ministre, sont quatre. Primo, Identifier les vrais problèmes de l'élevage, de la pêche et de l'aquaculture et d'en dégager les pistes de solution et encourager l'entreprenariat. Secundo, Elaborer et produire le plan stratégique du Ministère de pêche et élevage, ainsi que son plan opérationnel. Tertio, renforcer le cadre légal et réglementaire régissant le secteur de pêche, élevage et aquaculture. Quarto, identifier et créer les mécanismes de mobilisation des ressources financières.

D'emblée, il sied de rappeler que Jonathan Bialosuka Wata s'est résolument inscrit dans la noble vision de faire de la pêche et d'élevage un secteur animé par des acteurs publics et privés dynamiques, capables de créer des emplois et d'augmenter la production et la productivité par une exploitation durables des ressources halieutiques , aquacoles et pastorales en vue de réduire la pauvreté, d'assurer la sécurité, la souveraineté alimentaire, l'accès des populations aux services sociaux de base .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.