Madagascar: Changement climatique - une prise de conscience de plus en plus aiguë

La COP 25 se termine aujourd'hui à Madrid. Les enjeux de ce sommet dépassent largement les manifestations d'orgueil des grandes puissances par des intérêts égoïstes. C'est l'avenir de notre planète et au-delà, celui des générations futures qui est engagé. Les dizaines de milliers de participants de la société civile et des différentes ONG n'ont eu de cesse de rappeler qu'il y a péril en la demeure. Les résolutions prises doivent être impérativement appliquées car trop de temps a été perdu après le sommet de Paris.

Changement climatique : une prise de conscience de plus en plus aiguë

Madagascar a été un participant actif de cette COP 25. Une délégation fournie y a été présente. Les autorités gouvernementales sont plus que jamais conscientes de la dégradation de notre environnement. Dans le concert des nations désireuses de lutter contre le changement climatique, Madagascar peut apporter sa contribution. La déforestation s'est développée à un rythme effréné durant la décennie précédente. Les images satellites montrant la Grande Ile sont effrayantes. Il n'y a plus qu'une maigre végétation et des espaces désertiques. La volonté affirmée du chef de l'Etat de planter des dizaines de millions d'arbres tous les ans fait renaître l'espoir de voir le pays reverdir.

Des millions de plants sont déjà prêts pour la saison de reboisement qui va commencer bientôt. Madagascar ambitionne de faire la même chose que l'Ethiopie ou l'Inde qui ont mis en terre des centaines de millions de plants en une saison. Elle est à l'unisson des nations qui veulent sauver la planète. Les efforts fournis par la majorité des pays sont contrecarrés par la mauvaise volonté des pollueurs. Les dirigeants des grandes nations obnubilés par leur compétition économique refusent de voir la vérité en face. Mais leurs opinions publiques sont en train de leur faire retrouver le chemin de la raison. Lentement et sûrement, la nécessité d'agir pour stopper la catastrophe s'impose.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.