Angola: Des hippopotames détruisent des champs des populations à Cuanza Sul

Sumbe (Angola) — Les hippopotames ont détruit, au cours des 24 dernières heures, dans la commune du Dumbi (Cassongue), province de Cuanza Sul, 26 champs de subsistance des cultures de maïs, de haricot et d'arachide.

C'est ce qu'a informé jeudi, l'administratrice municipale de Cassongue, Elsa Sara Lialunga, clarifiant que l'action de ces animaux a causé de lourdes pertes à 26 familles paysannes avec des cultures dans les marges des affluents de la rivière Queve.

"Nous devons admettre que la population est en train d'envahir l'habitat des hippopotames (...) qui se sentent menacés et détruisent les cultures de la communauté", a-t-elle expliqué.

Elle a informé que les récoltes de ces produits étaient prévues pour janvier prochain.

"Nous visiterons d'abord les endroits où les champs sont détruits, et après nous verrons comment aider ces familles touchées", a ajouté la responsable.

L'année dernière, dans cette localité située à environ un kilomètre de la siège municipal, les hippopotames avaient détruit environ trente champs traditionnels avec des cultures diverses.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.