Angola: La vaccination contre le polio commence ce vendredi

Luanda — Le deuxième tour de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, visant tous les enfants de zéro à cinq ans, commence ce vendredi 13, dans 10 provinces du pays.

Cette campagne qui a lieu dans les provinces de Luanda, Bengo, Bié, Cuanza sul, Huambo, Huíla, Lunda nord, Lunda sul, Malanje et de Moxico, se clôture dimanche.

La province de Luanda compte, dans cette phase, vacciner un million 600 enfants, étant mobilisés 22.000 techniciens, ainsi que les Forces armées angolaises, la Police nationale et le Service de protection civile et pompiers.

A son tour, la province de Bengo estime à 86.281 le nombre d'enfants à être immunisés, étant prévus 101.850 doses de vaccins.

Il est prévu 291 équipes mobiles et fixes, composées de trois éléments chacune, impliquant plus de 900 agents, dont vaccinateurs, superviseurs, mobilisateurs, enregistreurs et coordinateurs, ainsi que des effectifs des Forces armées angolaises (FAA) et de la Police nationale (PN).

La directrice du Programme élargie de vaccination, Alda de Sousa, indiqué que la campagne avait pour objectif d'éradiquer la polio en Angola.

Cette campagne est organisée en vertu de l'enregistrement en octobre dernier, de 44 cas dans les provinces de Benguela, Bié, Cuanza sul, Huambo, Luanda, Huíla, Lunda nord, Lunda sul, Malanje et Moxico.

L'Angola n'avait jamais signalé de cas de polio depuis décembre 2015.

Les données provisoires indiquent que lors de la dernière campagne organisée du 15 au 17 novembre, dans les provinces de Luanda, Bengo, Huambo et Cuanza nord, plus 2.000.000 enfants de moins 5 ans avaient été immunisés contre cette maladie.

La poliomyélite est une maladie contagieuse, causée par un virus qui attaque le système nerveux et susceptible de provoquer une paralysie des jambes et des bras.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.