Togo: Les projets du prélat sont contrariés par la réalité

13 Décembre 2019

L'archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, est résolument engagé dans la bataille pour la présidentielle.

Il se sera pas candidat, mais veut tout faire pour convaincre l'opposition de l'opportunité d'avoir une candidature unique.

Il invite les Togolais à donner de l'argent pour que ce projet devienne une réalité.

Pour Zeus Ajavon, responsable du Collectif sauvons le Togo (CST), l'idée est séduisante, mais à la condition que le candidat choisi ne soit pas un 'farfelu'.

Les plans du prélat sont contrariés par plusieurs leaders de l'opposition. A commencer par Jean-Pierre Fabre qui a d'ores et déjà, annoncé sa candidature il y a plusieurs semaines.

Son retrait est inenvisageable, mais il accepterait volontiers le ralliement des autres opposants.

Hypothèse peu vraisemblable à ce stade.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.