Congo-Brazzaville: Coopération interparlementaire - Le pays et la Chine envisagent de signer un mémorandum d'entente

Le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, qui a eu une séance de travail le 12 décembre à Brazzaville avec la délégation chinoise conduite par le vice-président du comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de ce pays, Ji Bingxuan, a émis le vœu de voir ces deux institutions liées par un document régissant leur relation.

Entretenant une coopération qui se limitait jusque-là aux échanges développés à travers le groupe d'amitié Congo-Chine, l'Assemblée nationale du Congo et l'Assemblée populaire nationale de Chine veulent désormais d'une relation formelle fondée sur un document devant constituer la pierre angulaire d'un partenariat durable. « Aujourd'hui, nous avons la conviction que votre visite qui suit celle de M.Wang Yang, président du comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, impulse la dynamique d'une relation constructive entre les parlements chinois et congolais. Nous en sommes heureux », a lancé Isidore Mvouba, dans son mot de bienvenue.

En mission de travail à Brazzaville du 11 au 13 décembre, Ji Bingxuan, accompagné d'une dizaine de députés et conseillers de l'Association chinoise pour la compréhension internationale qu'il préside, n'a pas attendu longtemps pour répondre à la requête du Congo. « Nous sommes d'accord qu'il doit y avoir un texte ou un document régissant la coopération entre nos deux Assemblées nationales. Nous devons aussi créer un groupe d'amitié entre nos deux institutions, je vais y travailler. Nous allons également inviter les députés congolais en Chine et envoyer plus de délégations au Congo », a-t-il promis, invitant Isidore Mvouba en Chine d'autant plus que les deux institutions ont plusieurs points en commun et beaucoup d'expériences à se partager.

Selon le vice-président de l'Assemblée populaire nationale, le gouvernement et le peuple chinois n'oublieront jamais le soutien du Congo sur des questions d'importance majeure et celles concernant les intérêts vitaux de la Chine. Malgré le changement mondial, a-t-il rappelé, l'amitié sino-congolaise reste inchangée et les deux peuples travaillent toujours main dans la main.

« La Chine et le Congo connaissent des systèmes différents au niveau du pouvoir législatif, mais ce sont des systèmes politiques développés à partir de la réalité avec le soutien de nos populations. Donc, de ce point de vue, nous avons beaucoup de points identiques. Aujourd'hui, le monde connaît beaucoup de défis mais le Congo reste stable au niveau politique et une stabilité dans la société. La croissance économique reste soutenue », a relevé Ji Bingxuan.

La fin des travaux du nouveau siège du parlement attendue en août 2020

Lors de son séjour en terre congolaise, la délégation chinoise a, entre autres, visité le nouveau siège du Parlement et la Banque sino-congolaise. S'agissant du siège du Parlement, la fin des travaux est attendue en août 2020, à en croire une source. Ji Bingxuan, qui a également visité le pont de la corniche, a indiqué qu'il s'agit des symboles et des témoins de l'amitié sino-congolaise. C'est ainsi qu'il a souligné la nécessité de poursuivre ces réalisations afin de multiplier ce genre de symboles.

Il a, par ailleurs, encouragé les autorités congolaises qui ont pris des dispositions nécessaires contre la fièvre à virus Ebola qui sévit actuellement en République démocratique du Congo, alors que les deux pays partagent le même fleuve.

Le président de l'Assemblée nationale du Congo, de son côté, a rappelé que la coopération sino-congolaise est un modèle du genre dont les racines puisent leur sève dans la grande amitié qui lie les présidents Xi Jinping et Denis Sassou N'Guesso ainsi que les peuples chinois et congolais. Il a ensuite salué la grande compréhension dont a fait montre la Chine dans le dossier de la restructuration de la dette congolaise qui a été un atout capital. Il s'est agi, a-t-il poursuivi, d'un facteur déterminant dans la conclusion de l'Accord du programme au titre de la facilité élargie de crédit entre le Congo et le Fonds monétaire international.

« La coopération entre nos deux pays est au beau fixe. Je n'ose égrener ici les innombrables projets mis en œuvre conjointement et qui ont trait à l'éducation, au renforcement des capacités des cadres, aux infrastructures, au social, la santé, la science, la défense et la sécurité, j'en passe », a conclu Isidore Mvouba, rappelant que la construction du siège du parlement congolais, don de la République populaire de Chine, est un geste de grande générosité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.