Soudan: La ministre des AE apprécie l'avancement des relations entre Khartoum et Washington

Khartoum — La ministre des Affaires étrangères, Asmaa Mohamed Abdallah, a apprécié l'évolution positive des relations entre le Soudan et les États-Unis et a fait un exposé sur la situation économique et les priorités des besoins du gouvernement de transition, soulignant l'importance de retirer le nom du Soudan de la liste des pays qui parrainent le terrorisme après la disparition du régime défunt.

Lors de sa rencontre avec l'envoyé américain pour le Soudan, Donald Booth, la ministre des Affaires étrangères a souligné l'importance du soutien au gouvernement de transition au Soudan à la lumière des vastes réformes adoptées, de la démocratisation et de la recherche de la paix.

Elle a affirmé l'importance de faciliter les procédures d'encourager les investisseurs et renforcer la coopération constructive entre Khartoum et Washington.

De son côté, l'envoyé américain a déclaré que son pays cherche à renforcer sa coopération avec le Soudan, à être au courant des développements et identifier les exigences du gouvernement civil, affirmant que Washington suit les développements au Soudan.

Il a dit que le retrait du Soudan de la liste des pays parrainant le terrorisme prendra du temps, soulignant que le Soudan doit travailler pour répondre à la liste des demandes que les États-Unis souhaitent.

Il a déclaré que son pays considère le Soudan comme un partenaire et fournira un soutien technique au gouvernement, notant les résultats des réunions des Amis du Soudan.

Booth a ajouté que Washington accueillera une conférence des donateurs en avril prochain pour soutenir le Soudan.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.