Angola: Des anciens combattants avec pensionnaires sans procès - Ministre

Luanda — Le ministre des Anciens Combattants et Vétérans de la Patrie, João Ernesto dos Santos, a reconnu vendredi, à Luanda, l'existence de retraités avec des dossiers incomplets et d'autres sans dossiers recevant indûment du paiement des pensions.

Le gouvernant, qui s'exprimait lors du IIe conseil consultatif du ministère des Anciens Combattants et Vétérans de la Patrie, tenu à Cacuaco, a indiqué que durant la première étape de l'enregistrement et de la preuve de vie des retraités, il était possible de constater les irrégularités existant dans le secteur.

Il a souligné que la preuve de vie avait permis de vérifier l'existence de retraités avec des dossiers individuels incomplets et d'autres qui, même sans dossiers individuels constitués, sont insérés dans le système, bénéficiant indûment du paiement des pensions.

La première phase du processus de réenregistrement et de preuve de vie a eu lieu en septembre dans les provinces de Cuanza Norte, Lunda Norte, Lunda Sul, Malange et Moxico.

Au cours de la réunion, les participants ont évalué la performance de 2019, revu la proposition de la Politique nationale de l'ancien combattant et du vétéran de la patrie et, abordé le processus d'enregistrement et de preuve de vie.

Le plan d'activités 2020, en ligne avec le Plan national de développement 2018-2022, ainsi que la présentation de la base de données du système national de recensement et de contrôle, ont également été débattus par les participants.

L'ancien combattant est tout citoyen qui a rejoint la lutte anticoloniale jusqu'au 11 novembre 1975, date de l'indépendance de l'Angola, et les personnes qui ont rejoint les Forces armées angolaises, ou anciennes FAPLA, après l'indépendance sont considérées comme des vétérans de la patrie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.