Togo: Kaporal Wisdom, pdt de l'ACES Afrique - « Les produits made in Togo n'ont rien à envier aux produits importés »

14 Décembre 2019

Il est plus connu sous le nom de Kaporal Wisdom dans le monde du showbiz togolais, autant il s'investit pour la consommation de la musique togolaise, autant il est engagé à faire consommer les produits locaux issus de la terre togolaise.

Il a déjà démontré cet engagement en soutenant sans réserve la campagne de mobilisation de fonds, Telefood 2019 en vue de la création d'un millier d'entreprises agricoles pour les jeunes et femmes togolais. Le premier responsable de l'ACES Afrique (Association Culturelle pour l'Education et le Social en Afrique), avec l'appui du ministère de l'Agriculture, de la production animale et halieutique, et le PASA, sera en campagne dite « Mi Za Miadé Nu » du 17 au 21 Décembre prochain sur les plateformes de marché du Togo. Et ceci pour attirer l'attention des Togolais en cette fin d'année sur les produits locaux et les inciter à leur consommation plutôt que de se ruer vers des produits importés qui parfois sont de qualité douteuse... Dans cette interview accordée à notre rédaction, il dit tout sur cette campagne qui dans un premier temps a ciblé les commerçants et public de cinq marchés de Lomé et ses périphéries. Lecture !

Bonjour, présentez-vous...

Bonjour, je suis Kounke Ekué Hola Wisdom, entrepreneur culturel, président de ACES Afrique, une association culturelle pour l'éducation et le social en Afrique. Nous faisons dans la promotion des valeurs patrimoines et éducatifs, nous faisons des activités culturelles, nous faisons des mobilisations de fonds pour permettre de contribuer à l'éducation surtout des enfants déshérités, nous organisons des festivals, des soirées et puis des évènements à caractère social.

Le projet Miadénu, pourquoi un tel projet ? C'est quoi le concept ? Etes-vous parti d'un constat ? Si oui lequel ?

Le projet Miadénu est un projet qui fait dans la sensibilisation de la production à la consommation des produits locaux. On est parti du constat où depuis un bon moment, il y a beaucoup de jeunes entrepreneurs mais ils n'ont pas le marché et que les produits venus de l'extérieur prennent la plus grande partie de nos marchés. On s'est dit, pourquoi ne pas sensibiliser la population, histoire de leur montrer le bien-fondé de la consommation de nos produits locaux. Parce que, aujourd'hui, on a tellement de bons produits mais qui n'ont pas de marché, et qui ne peuvent pas atteindre le marché international parce que nous-mêmes nous ne leur donnons pas la valeur qu'il faut, et nous ne le consommons pour que l'étranger puisse le consommer. Et quand on met made in Togo sur un produit, ça ne donne plus de valeur, les gens disent ce n'est pas du vrai, c'est du faut, ça n'a pas de qualité, mais pourtant ce sont des produits qui sont bien fabriqués avec des produits de base que nous utilisons chaque jour. Donc on s'est dit que c'est important de faire cette sensibilisation-là, surtout dans ces moments de fête pour que le Togolais puisse consommer comme cela se doit les productions locales.

Consommer les produits locaux oui, mais procurent-ils autant de satisfaction que ceux importés qui pullulent sur nos marchés surtout par ces temps de fêtes de fêtes de fin d'année ?

Les produits togolais n'ont rien à envier aux produits importés que nous ne savons pas et nous ne pouvons pas juger de la qualité, parce qu'ils sont en boite de conserve, on te dit « tomate concentrée ». Mais est-ce que cela veut dire que réellement c'est à base de tomate ? On ne sait pas parce qu'on ne peut pas vérifier nous parce que oui, voilà c'est embouteillé depuis quelques années et que le triste constat, on peut changer la date d'expiration et vendre des produits périmés sur le marché. Donc, je crois qu'en termes de qualité, les produits made in Togo n'ont rien à envier à ces produits qui viennent de l'étranger.

Quels sont les marchés qui seront visités par cette campagne ? Et vous comptez toucher qui, en se déplaçant sur ces plateformes de marché ?

Nous avons effectivement choisi cinq marchés ; le marché de Cacavéli, le marché de Hédzranawoé, le marché d'Agoè, le marché de Hanoukopé, le marché d'Adidogomé, pour cette sensibilisation. Pour les cinq dates, vu que ces marchés ont déjà leur public, on s'est dit qu'il serait bien d'aller le jour du marché où la population est déjà présente là, pour leur parler, pour les sensibiliser, pour leur apporter la bonne nouvelle sur l'utilité et l'importance de la consommation des produits locaux, des produits made in Togo. On sait qu'on va toucher le maximum de notre cible, parce que nous serons toujours là dans ces marchés surtout dans ces périodes de fêtes où les gens doivent s'approvisionner pour avoir assez de produits pour les fêtes.

Quelles sont vos attentes près des populations au terme d'une telle descente sur les plateformes de marché ? Et quelle sera la suite ?

Nos attentes sont que le Togolais commence par comprendre que nos produits locaux ne sont pas des produits qui n'ont pas de qualité mais des produits qu'ils doivent commencer par consommer par pur patriotisme d'abord, et pour leur santé. Parce qu'on dit souvent que l'état de notre santé dépend du contenu de nos plats. Le Togolais doit commencer par penser à sa santé parce que, en terme de qualité, en terme sanitaire, les produits made in Togo regorgent vraiment de qualité, et qui ont été pour la plupart des temps testés dans des laboratoires et certifiés par le ministère de la Santé. Donc pour nous, quelqu'un qui arrive à consommer du concret, qui est de l'agroalimentaire peut facilement consommer la musique togolaise, comme on l'aurait souhaité. On profitera donc pour faire d'une pierre deux coups, sensibiliser à la consommation des produits locaux et sensibiliser pour la consommation de la musique togolaise également.

Avec cette campagne, nous visons traverser tous les marchés du Togo pour cette campagne qui se veut être patriotique et citoyenne.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.