Nigeria: Exécution au pays - Les humanitaires sont devenus des cibles, déplore l'ONU

Au Nigeria, quatre travailleurs humanitaires, otages depuis le mois de juillet, ont été exécutés par un groupe jihadiste a annoncé, le 13 décembre, l'ONG Action contre la faim (ACF).

Six personnes avaient été enlevées dans l'État de Borno dans le nord du pays, à savoir trois employés du ministère de la Santé, deux chauffeurs et une humanitaire d'ACF, une femme, la seule à être toujours retenue et dont l'ONG demande la libération immédiate.

Selon l'ONU, sept travailleurs humanitaires ont été tués dans le nord du Nigeria depuis le début de l'année. Les travailleurs humanitaires sont devenus une cible, déplore Eve Sabbagh, chargée de l'information publique pour la Coordination humanitaire des Nations-Unies au Nigeria (OCHA).

Ce qui est extrêmement choquant pour nous, c'est le niveau de danger auquel s'exposent nos collègues qui travaillent sur le terrain dans le nord-est du Nigeria.

Exécution de quatre humanitaires dans le nord du Nigeria : réaction d'Eve Sabbagh, chargée de l'information publique pour OCHA, la Coordonniation humanitaire des Nations-Unies au Nigeria

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.