Congo-Kinshasa: Place à l'action

15 Décembre 2019

Le président de la République a décrété, lors de son discours devant le Congrès, 2020 l'année de l'action. Celle de lancement des grands chantiers. Celle de la lutte contre la pauvreté. Bref, 2020 doit voir enfin le gouvernement prendre à bras-le-corps les défis majeurs qui se posent en République démocratique du Congo.

Et, les défis sont immenses dans tous les domaines. Sur le plan sécuritaire, il faudra mettre fin à deux décennies de tueries dans la partie Est de la République. Sur le plan de l'éducation, il faudra mettre en œuvre la gratuité de l'enseignement de base qui n'a toujours pas la totalité du budget requis pour son effectivité.

Bien d'autres défis sont quasi intacts. La lutte contre la corruption. Certes, la volonté politique du chef de l'Etat est sans équivoque. Maintenant, il faudra effectivement « démanteler », comme lui-même l'a promis, les réseaux mafieux qui mettent la main basse sur les ressources financières de l'Etat.

De même, la RDC est un pays à reconstruire tant sur le plan des infrastructures que de la mentalité. Sur le plan des infrastructures, le déficit en réseau routier, en chemin de fer, en électricité, en desserte en eau potable, en logements décents, reste immense. Quant à la mentalité des Congolais. Le président de la République a, dans un de ses discours auparavant, qualifié du plus grand chantier car ce qu'il y a à faire est énorme.

Voilà autant des défis qui se posent à l'actuel gouvernement de la République. 2020 c'est dans deux semaines. Et, les Congolais ont besoin de voir le changement s'imprimer au jour le jour par l'action des dirigeants. Il est effectivement tant de cesser avec le discours et de passer à l'action.

Seuls les actes posés en faveur du développement socio-économique du pays peuvent faire taire tous les détracteurs de l'actuel leadership national et de l'Exécutif. Les voleurs leur place c'est en prison. L'argent de l'Etat doit être redistribué équitablement à toutes les couches de la population via des réalisations sociales. Les potentialités de la RDC doivent être transformées en vraie richesse.

Finalement, mieux vaut des actes qui contribuent à améliorer un tant soit peu les conditions de vie des Congolais que des promesses mirobolantes irréalisables. Le chef de l'Etat sera pris au mot en déclarant « 2020 année de l'action ». Il n'y a plus d'excuse. Il faut travailler et donner sens au leitmotiv des Congolais brandie chaque fois aux dirigeants : « le peuple d'abord ».

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.