Algérie: ZLECAf - Djellab participe à Accra à la réunion des ministres africains du Commerce

Alger — Le ministre du Commerce, Saïd Djellab participe à Accra à la réunion des ministres africains du Commerce de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), dont les travaux ont débuté samedi, a indiqué dimanche un communiqué du ministère.

A rappeler que le président ghanéen, Nana Akufo-Addo avait présidé, samedi, l'ouverture officielle de ces travaux qui prendront fin dimanche.

Selon la même source, cette réunion de deux jours, porte sur l'examen des entraves au développement des échanges commerciaux entre les pays africains suite à l'activation de la ZLECAf notamment les restrictions douanières et ce, pour faciliter la circulation des biens et marchandises, à travers le lancement de plateformes logistiques et la levée des entraves à la croissance de l'économie africaine".

Outre l'examen des questions liées aux règles d'origine régissant la classification des produits, les ministres africains du Commerce auront également à évoquer les modalités de clôture des premier et deuxième rounds de négociations consacrés essentiellement aux problématiques de la concurrence, de l'investissement et de la propriété intellectuelle.

"L'Algérie s'engage à respecter la mise en œuvre des clauses de la convention de la ZLECAf, à travers l'organisation des différentes manifestations économiques et l'accompagnement des opérateurs économiques à l'exportation", précise le communiqué.

Par ailleurs, les ministres africains du commerce participant à cette réunion ont félicité M. Djellab, à l'occasion de l'élection de M. Abdelmadjid Tebboune, président de la République algérienne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.