Congo-Kinshasa: Réunion autour de Denis Mukwege pour promouvoir des initiatives dans l'Est

Ils souhaitent que l'on regarde l'est congolais avec des yeux plus positifs. Des opérateurs économiques se sont réunis, ce week-end, autour de Denis Mukwege, le prix Nobel de la paix 2018. Une rencontre consacrée notamment aux minerais de l'est du pays.

Fatigués d'être indexés à cause de l'exploitation illégale des minerais, les opérateurs économiques se disent prêts à œuvrer pour la paix. Ils ne veulent plus que les minerais congolais soient qualifiés de minerais de guerre.

« Pourquoi allons-nous traiter les minerais de la RDC de minerais de sang pendant qu'il y a certains pays voisins qui exportent les mêmes minerais ? Quand ils sont vendus là-bas, ce ne sont pas des minerais de sang, mais quand ils sont exportés par notre pays on dit que ce sont les minerais de sang.

Ce sont des actions qui sont faites sciemment pour saper l'économie congolaise. Nous ne sommes pas de cet avis-là », estime Dieudonné Kasembo, le vice-président de la FEC, la Fédération des entreprises du Congo.

Les investisseurs n'aiment pas les bruits de bottes

Pour le docteur Denis Mukwege, le climat des affaires n'est pas rassurant en RDC à cause des tracasseries administratives et fiscales, de l'exploitation illicite des minerais et des conditions sécuritaires précaires. Il pointe du doigt ceux qu'il qualifie de « créateurs du chaos » et rappelle que les investisseurs n'aiment pas les bruits de bottes.

« Le climat des affaires inclut aussi la paix parce que tout investisseur a besoin de savoir si dans le milieu où il veut investir, son investissement sera sécurisé.

C'est à nous Congolais de prouver que nous pouvons encadrer notre jeunesse et faire face aux organisateurs des chaos pour que finalement les investisseurs puissent venir.

C'est une campagne qui est menée contre la RDC : créer le chaos pour éviter que nous soyons exportateurs et que ceux qui créent le chaos puissent continuer à exporter les minerais qui viennent du Congo sous prétexte qu'ils ont des sites miniers. »

À l'issue de cette conférence, les opérateurs économiques et le prix Nobel de la paix 2018 ont signé un mémorandum dans lequel ils promettent de mener un plaidoyer au niveau national et international pour l'amélioration du climat des affaires en RDC.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.