Maroc: Un camion douche pour voir la vie sous un nouveau jour

15 Décembre 2019

Des fois, il suffit d'un geste pour en inspirer d'autres. Cet espoir est le carburant de cette rubrique. Elle fait la part belle à des hommes et à des femmes ainsi qu'à leur implication et leur dévouement dans l'amélioration du quotidien d'autrui, en espérant, en toute humilité, que leurs actions soient une source d'inspiration. Le troisième épisode est consacré à l'altruisme innovant de l'Association Jood.

Pour paraphraser l'artiste belge Damso, le monde est fait de gens qui font les choses, ceux qui disent qu'ils auraient pu le faire, auraient dû le faire, vont sûrement le faire, et ceux qui sont juste en train de faire les choses. L'Association Jood fait clairement partie de cette dernière catégorie. Voire même plus. Quand tant d'associations disparaissent du paysage aussi vite qu'elles sont apparues, souvent à cause des intérêts individuels de leurs membres qui divergent avec l'essence même du monde associatif, il y en a d'autres comme Jood qui continuent à porter le flambeau vaille que vaille. Ses membres ne cessent d'innover dans la générosité. Une escalade d'altruisme parfaitement illustrée par l'opération "Camion douche Joud digne", qui vient s'additionner aux nombreuses actions que compte l'association à son actif.

Des actions d'une constance et d'une régularité qui forcent le respect, parmi lesquelles la distribution de 900 repas chauds par semaine à Casablanca notamment. Lancée le 2 décembre courant, l'opération "Camion douche Joud digne" est empreinte d'un humanisme aussi rare qu'inspirant. Avec un peu plus de vingt sans-abri accueillis par nuit, l'opération fait naître chez les moins engagés d'entre nous un malaise intérieur. Un problème de conscience qui promeut une irrésistible envie de s'engager pour aider autrui. Et c'est peut-être là l'une des plus grandes réussites de Jood.

D'autant plus que ladite opération ne s'arrête pas uniquement à une douche dans un camion. Non, c'est bien plus que cela. Dans ce véhicule équipé d'une citerne de 2.000 litres d'eau, au sein duquel on trouve quatre cabines de douche, une position de coiffeur et deux de rasage, entre autres équipements, des soins médicaux sont prodigués aux sans-abri. Et si on ajoute à cela un pack de vêtements neufs, comprenant un jogging, des sous-vêtements, une paire d'espadrilles et de chaussettes, ainsi qu'un bonnet en laine, le moins que l'on puisse dire, c'est que les bénéficiaires voient la vie sous un nouveau jour en quittant le camion, quand bien même cela ne leur garantit pas pour autant une nouvelle vie.

L'opération a connu un tel succès que l'on ne serait pas vraiment étonné de la voir s'exporter vers d'autres cieux, tels que Marrakech, El Jadida et Rabat, où Jood a lancé trois antennes entre 2017 et 2019, avant celle de Tanger, mercredi dernier. Une réjouissante nouvelle qui risque sans aucun doute de faire grimper en flèche le nombre de bénévoles (3000) que compte l'association jusqu'à présent. Jood a vu le jour en 2015, mue par « un élan de bienveillance à l'égard des citoyens les plus fragiles, sans domicile», comme le rappelle sa fondatrice, Hind Laidi.

Une année plus tard, celle qui n'était que le prolongement d'une « volonté citoyenne d'un groupe de bénévoles prônant l'équité et la dignité pour tous » assure Hind Laidi, est devenue une association à but non lucratif, dont les actions sont générées par des dons de particuliers ainsi que de mécènes institutionnels. Une évolution qui lui permet aujourd'hui d'avoir une activité constante où il n'y a aucune place à l'indifférence. Evidemment, Jood a besoin de vous. Et si vous voulez aider Jood à réchauffer les cœurs et les corps des sans-abri, il vous suffit de visiter sa page Facebook (www.facebook.com/joodassociation) pour en connaître les modalités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.