Cote d'Ivoire: Amadou Gon Coulibaly - "N'écoutez pas les oiseaux de mauvais augure"

16 Décembre 2019

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, est confiant pour les échéances électorales de 2020. Hier, il a profité de la cérémonie de lancement des travaux de construction et d'équipement d'un château d'eau de 5000 m3 sur une tour de 30m à Abobo-Avocatier pour partager son optimisme avec les populations.

Non sans conseiller aux uns et autres d'être sourds au chant des sirènes et surtout aux messages de ceux qui veulent faire peur utilement. «Avec Alassane Ouattara, notre pays a retrouvé la paix. Avec ADO, notre pays est en plein développement, en pleine croissance, une croissance partagée et inclusive.

Nous voulons donc passer le message aux oiseaux de mauvais augure qui prédisent à la Côte d' Ivoire, je ne sais quoi en 2020. C'est à euxmêmes qu'ils font peur. Parce qu'il n'y aura rien en 2020. Tout se passera bien. La trajectoire que la Côte d'Ivoire a prise est absolument irréversible.

Car, pour qu'on continue de vous donner des hôpitaux, de l'eau potable, des écoles, il faut qu'il y ait la paix. N'écoutez donc pas les oiseaux de mauvais augure. Nous vous garantissons la paix et la stabilité », a-t-il rassuré l'auditoire.

Selon le locataire de la maison blanche du Plateau, il est important que la Côte d'Ivoire soit en paix avec des gens qui tiennent des propos raisonnables qu'ils soient, a-t-il dit, « jeunes ou vieux ».

C'est pourquoi, il a salué la forte contribution d'Abobo à la paix, à l'unité et au rassemblement sur les bords de la lagune Ebrié.

Tout en annonçant que le gouvernement est déterminé à accompagner le maire de la commune de la solidarité et du partage, Hamed Bakayoko, à concrétiser sa promesse de campagne pour la satisfaction des populations d'Abobo. Hamed Bakayoko a traduit toute sa reconnaissance au chef de gouvernement.

«Merci, monsieur le Premier ministre pour votre soutien constant à Abobo. En moins d'une année, vous avez effectué trois visites dans notre commune pour nous apporter des choses concrètes, du bonheur, notamment l'inauguration de l'hôpital général Félix Houphouët-Boigny après sa réhabilitation, la remise de deux ambulances de dernière génération toutes neuves.

Aujourd'hui (Hier, ndlr), vous êtes là encore pour nous donner de l'eau potable. Cela démontre votre attachement à Abobo.

C'est pourquoi, je vous dis merci », a dit le premier magistrat de la commune d'Abobo. Hamed Bakayoko a embouché la même trompette que son hôte concernant les élections à venir. Pour lui, il n'y a rien à craindre. Tout se passera bien.

Et d'ajouter que c'est dans la sérénité, la confiance que le Rassemblement des Houphouéstistes pour la démocratie et la paix (RHDP) abordera les joutes électorales de l'année prochaine. «Tant qu'Abobo est Abobo, il n'y a rien. Parce qu'ici, c'est ADO-land. C'est le fief d'ADO. Au RHDP, nous avons une équipe soudée.

Chez nous, il n'y a pas de problème. Dans notre famille, c'est clair et net. Après le père ADO, c'est son premier fils, Amadou Gon Coulibaly . Ils disent qu'en 2020, ils vont faire un grand match, mais c'est nous les plus grands joueurs.

Nous avons une équipe constituée des meilleurs joueurs qui marquent des buts dans les domaines du développement, notamment de la santé, de l'école, du bien-être... », a-t-il affirmé sous les applaudissements. Un partenariat dynamique entre la Côte d'Ivoire et l'Espagne.

Après le château d'eau, le Premier ministre était porteur de deux autres bonnes nouvelles. Celles du lancement des travaux du CHU et de l'échangeur d'Abobo dans les mois à venir.

Concernant le château d'eau qui sortira de terre à Avocatier dans 24 mois, Amadou Gon Coulibaly a fait savoir qu'il viendra renforcer la capacité de stockage en eau potable pour la mettre en adéquation avec la production, avec en ligne de mire, l'amélioration de la desserte en eau potable de la commune d'Abobo.

Dans cette dynamique, le projet concernera le renouvellement, l'extension de réseaux et branchements et la réhabilitation du château d'eau existant.

Le tout pour un coût global, selon le ministre de l'Hydraulique, Laurent Tchagba, de 14, 6 milliards de FCA. «Le projet est le fruit d'un partenariat dynamique entre l'Etat de Côte d'Ivoire et le royaume d'Espagne.

Ce partenariat se traduit aujourd'hui par le programme de conversion de la dette en ouvrages hydrauliques pour le bonheur des populations d'Abobo », s'est-il réjoui.

Ainsi, l'ambassadeur d'Espagne en Côte d'Ivoire, Ricardo Lopez-Aranda a indiqué que la réalisation de ce projet représente l'aboutissement d'un processus mais le début d'un autre.

Car, a-t-il dit, d'autres projets vont suivre, notamment dans le secteur de l'électrification. «L'histoire ne s'arrête pas là. Puisque l'Espagne a proposé un financement concessionnel supplémentaire à la Côte d'Ivoire pour un montant de 18 milliards de FCFA dans d'autres secteurs.

Cet engagement de l'Espagne exprime une confiance plus profonde dans l'avenir de la Côte d'Ivoire. Qui a connu presqu'une décennie de stabilité politique et de croissance économique.

Elle mérite un futur rayonnant », a estimé le diplomate espagnol. Il faut noter que plusieurs membres du gouvernement ont pris part à la cérémonie aux côtés de leur chef.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.