Cote d'Ivoire: Infrastructure routière - L'échangeur ivoiro-japonais prêt pour le trafic

16 Décembre 2019

Un ouf de soulagement pour les automobilistes en cette fin d'année, période de gros trafics. L'échangeur de l'Amitié ivoiro-japonais, situé au carrefour Solibra sera inauguré, le lundi 16 décembre par le chef de l'Etat, SEM Alassane Ouattara.

Il permettra, sans nul doute, de décongestionner le trafic, réduire les embouteillages aux heures de pointe et améliorer la fluidité sur le boulevard Valérie Giscard d'Estaing, la principale artère à Abidjan Sud.

Lancée le 25 novembre 2016, par le Premier Ministre d'alors, Ministre de l'Economie des Finances et du Budget, SEM Daniel Kablan Duncan, la réalisation de cette infrastructure s'inscrit dans la mise en œuvre d'un programme de dotation de la ville d'Abidjan d'infrastructures nouvelles de qualité, en vue de l'amélioration de la fluidité de la circulation des personnes et des biens et d'une meilleure connectivité des pôles économiques.

D'un coût total de 31 milliards de FCFA, l'échangeur a été financé à hauteur de 28,22 milliards de FCFA par le Japon à travers l'Agence japonaise de coopération internationale (Jica) et par la Côte d'Ivoire, à hauteur de 2,771 milliards de FCFA.

Ouvrage ultramoderne, l'échangeur de l'Amitié ivoiro-japonaise est une infrastructure de type "fly-over" (pont de dalles en béton précontraint) composé de deux ponts dénivelés qui enjambent le carrefour Solibra dans le sens Treichville-Aéroport, long de 312 m et dans le sens Pont De Gaulle-Aéroport, long de 210,06 m et de contre-allées de 30,340m².

En d'autres termes, les usagers venant de Treichville disposent de deux voies en hauteur, tout comme ceux venant du Pont de Gaulle pour Marcory.

Quant aux véhicules en provenance de Marcory et du Boulevard de Marseille, ils passeront sous l'échangeur. L'ouvrage comprend aussi l'aménagement de trottoirs, des travaux de drainage ainsi que 64 unités d'éclairage routier nouvellement installés et de nouveaux feux de signalisation, dont 12 unités pour voie routière et 11 unités pour trottoir.

Avec cette infrastructure, le trafic dans la capitale économique va en s'améliorant avec le traitement des grands axes. Notamment, la voie de sortie nord, en allant à Yopougon, la voie qui mène à Bingerville, la voie allant à Abobo, les voies du Plateau, etc.

Des travaux sont également en cours dans certains quartiers pour faciliter la circulation des biens et des personnes.

A ce sujet, la construction trois autres échangeurs a été annoncée en septembre 2019 à Dimbokro, au terme du Conseil des ministres, lors de la visite du président Alassane Ouattara dans la région du N'Zi.

Ils se situeront aux carrefours de l'Ecole de police, de la Riviera 3 et de la Riviera Palmerais, pour un investissement global de 5 milliards de FCFA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.