Sénégal: Pour les JOJ 2022, le CNOSS signe un accord avec la société Petrodive

Dakar — Le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) et la société Petrodive ont signé dimanche un "mémorandum" pour l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) prévus en 2022 à Dakar, annonce un communiqué reçu à l'APS.

L'accord a été signé par le président du CNOSS, Mamadou Diagna Ndiaye, et le directeur général de Petrodive, Moustapha Biteye, selon le texte reçu du comité olympique sénégalais.

"La signature [a eu lieu] dimanche à Dubaï, en présence de Matar Ba, ministre [sénégalais] des Sports, et d'Ibrahima Wade, coordonnateur général du comité d'organisation des JOJ Dakar 2022", précise le communiqué.

"Avec ce mémorandum, Petrodive, qui évolue dans le secteur du pétrole et du gaz, ainsi que dans les travaux offshore, s'engage aux côtés du CNOSS pour l'organisation d'évènements sportifs", et "plus spécifiquement  la préparation et l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse" prévus à Dakar, ajoute la même source.

Elle affirme que "l'accord conclu s'inscrit dans la suite des démarches entreprises par le CNOSS, depuis l'attribution des JOJ 2022 au Sénégal en octobre 2018, pour rallier le maximum de partenaires à l'organisation de cet évènement olympique historique en terre africaine".

"Durant son séjour à Dubaï, le président du CNOSS a eu aussi plusieurs entretiens avec des représentants de grands groupes internationaux, qui se sont déjà engagés fortement à être aux côtés du mouvement olympique national pour relever ce défi pour le Sénégal et l'Afrique", ajoute le communiqué.

"Après les Emirats Arabes Unis, [Mamadou Diagna] Ndiaye et sa délégation se rendront à Beijing pour finaliser des partenariats avec les autorités et des entreprises chinoises, suite au dernier sommet Afrique-Chine", annonce le texte.

Le communiqué rappelle que le président sénégalais, Macky Sall, avait envoyé au sommet sino-africain "un signal fort en évoquant l'organisation des premiers Jeux olympiques en terre africaine en 2022".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.