Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - La MONUSCO forme des soldats congolais aux techniques de combats en jungle

communiqué de presse

La MONUSCO organise des séances de formation en techniques de combats en jungle au bénéfice des éléments des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagés dans des combats contre des groupes rebelles, notamment des ADF dans la zone de Beni, au Nord-Kivu.

Depuis deux semaines, des officiers de l'armée brésilienne, spécialisés dans les combats en jungle, forment des officiers et sous-officiers de la 2e compagnie du 141e bataillon des FARDC.

Cette formation des militaires congolais, qui a été sollicitée par les FARDC, va durer 3 mois. Les éléments formés ont été sélectionnés selon les critères des Nations-Unies qui impliquent le respect des droits de l'homme.

La MONUSCO a fait appel aux spécialistes brésiliens en raison de leur expérience avérée dans le domaine des combats de jungle. Le Brésil est un pays dont la forêt amazonienne couvre environ 60 pour cent du territoire. Et similairement, une partie du territoire de Beni est couverte par une végétation dense dans laquelle évoluent depuis plusieurs années des groupes armes, principalement les ADF.

Le Colonel Adalmo Carvalho qui chapeaute cette équipe venue du Brésil, il y a environ deux mois, le dit lui-même : « Comme spécialiste de formation militaire en combats dans la jungle, j'ai une expérience d'au moins 30 années. Et pour moi, c'est une expérience extraordinaire d'être à Beni, de travailler avec la FIB, mais aussi avec les FARDC » a-t-il indiqué entre deux exercices dans cette forêt dense.

Pour lui, cette formation est nécessaire, puisqu'elle permet d'apprendre aux soldats des nouvelles techniques et stratégies en combats dans la jungle, surtout à un moment où des opérations conjointes sont en cours. « C'est notre contribution en tant que Brésiliens, membres des Nations-Unies, pour aider à la neutralisation des groupes armés illégaux qui endeuillent les familles congolaises, et participer ainsi à la protection des populations civiles », a souligné le Colonel Carvalho.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.