Sénégal: Fatick - Le relais-marathon Banjul-Dakar au menu d'un CRD

Fatick — Le relais-marathon Banjul-Dakar prévu du 17 au 19 janvier 2020 était au menu d'un Comité régional de développement (CRD) présidé par le gouverneur de Fatick Seynabou Guèye.

Cette course partira de Barra (Gambie), le 17 janvier, à la Place de l'obélisque (Dakar) sur une distance de 320 kilomètres.

L'objectif principal de cette manifestation "est de raffermir d'avantage les liens de parenté entre les populations du Sénégal et de la Gambie à travers le sport", a expliqué son coordonnateur, Cheikh Sarr.

Il s'entretenait avec journalistes au terme du CRD axé sur les préparatifs de la deuxième édition de cet événement sportif piloté par le Secrétariat permanant sénégalo-gambien.

Le comité d'organisation a prévu un budget de 300 750 000 francs CFA.

"Nous sommes à la recherche de ce budget au niveau des sponsors, des partenaires, des collectivités territoriales, des bonnes volontés, et des mécènes", a dit Cheikh Sarr.

L'inscription pour toutes les équipes à l'épreuve de relais est d'1 million de francs CFA, a-t-il souligné, indiquant que les grandes étapes retenues sont : Bara-Kaolack, Kaolack-Mbour et Mbour-Dakar.

Il a annoncé que 240 à 250 athlètes sénégalais et gambiens ainsi que d'autres nationalités répartis dans dix équipes prendront part à l'évènement sportif.

"La course de relais est collective et se fera par équipe de 13 personnes. Donc, chaque relayeur va courir par étape entre 7 et 10 kilomètres pour son équipe jusqu'à Dakar", a expliqué le coordonnateur.

Pour l'épreuve du marathon, une épreuve individuelle, l'inscription est fixée à 25 000 francs CFA par 5 kilomètres et 40 000 francs CFA par 10 kilomètres, a-t-il ajouté.

A l'étape de Fatick où la course est attendue le 18 janvier 2020, les athlètes ainsi qu'une partie du convoi vont marquer une pause avec des activités de cross de mass mais aussi culturelles. Les coureurs du relais vont continuer sur la ville de Mbour.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.