Cameroun: Développement - La touche des mathématiciens

Une association d'enseignants-chercheurs dans ce domaine réunie le 13 décembre dernier à Yaoundé, veut impulser l'émergence du pays.

Le département de mathématiques de l'Université de Yaoundé I, en partenariat avec l'African Institut for Mathematical Sciences (Aims) et l'Université Chemnitz d'Allemagne, étaient réunis, le 13 décembre dernier au campus de Ngoa-Ekelle à Yaoundé. C'était dans le cadre de la première édition des ateliers de l'association d'enseignants chercheurs, baptisée la Nouvelle union des mathématiques du Cameroun. Placées sous le thème : « Echange sur les récentes évolutions en analyses, optimisation, finances, statistiques et sciences des données », les assises avait pour but d'intensifier les activités de recherches, en vue d'aider l'Etat à résoudre l'équation du développement économique.

« Les mathématiques sont une science carrefour. Cette union est un regroupement qui va permettre de mutualiser les recherches dans toutes les universités. Ce sont les mathématiciens qui doivent impulser l'émergence de notre pays », a expliqué le Pr. Dontsi, représentant du recteur de l'université de Yaoundé I. La relance des activités de ce regroupement de mathématiciens camerounais a un double objectif : faciliter la collaboration et booster la visibilité de la discipline.

Selon le Pr. Mama Foupouagnigni, président de cette association, les mathématiciens camerounais se doivent d'évoluer ensemble pour un meilleur résultat. « Nous voulons jouer pleinement notre rôle dans le développement du Cameroun. Notamment dans l'élaboration des programmes au primaire, au secondaire et à l'université pour le type d'homme que nous voulons former. Et ce rôle ne peut être joué pleinement que si nous travaillons ensemble », a-t-il souligné. Cette rencontre scientifique a été l'occasion pour ces experts, de démontrer que l'outil mathématique est incontournable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.