Bénin: RSF demande la levée de la suspension de la fréquence de Soleil FM

photo d'illustration
communiqué de presse

L'organe de régulation de l'audiovisuel du Bénin refuse de renouveler l'autorisation d'émettre de la radio Soleil FM proche de l'opposition. Reporters sans frontières (RSF) demande que cette mesure soit levée sans délai.

La radio privée Soleil FM a été sommée par la Haute autorité de l'audiovisuel et de la Communication (HAAC) de suspendre ses émissions jusqu'à nouvel ordre à partir de mercredi 18 décembre à minuit.

La veille, la HAAC a annoncé par courrier à la direction de Soleil FM que la convention était "arrivée à expiration" et que le processus de renouvellement enclenché dans les délais requis n'avait pas encore abouti.

La HAAC précise que la demande de renouvellement a été faite par le directeur de la radio Jérôme Kassa.

Or ce dernier ne serait pas habilité à apposer sa signature pour renouveler une convention initialement signée par le propriétaire de la radio privée, en l'occurrence l'opposant politique en exil Sébastien Adjavon.

"Nous demandons la levée immédiate de cette mesure, déclare le directeur du bureau Afrique de l'Ouest de RSF, Assane Diagne.

Il est clair que Soleil FM dérange pour ses prises de position hostiles au gouvernement et que le prétexte avancé pour justifier cette mesure cache mal une volonté de priver les citoyens d'un moyen d'information et de réduire au silence toutes les voix critiques."

Les ennuis de Soleil FM, radio d'opposition très écoutée au Bénin, ne datent pas d'aujourd'hui. Avant d'être suspendue, elle a souvent été confrontée à des brouilles répétitives et fréquentes de son signal.

Le Bénin occupe la 96e position sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RSF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.