Congo-Kinshasa: Inondations à répétition - Chez Pius Muabilu, les chefs coutumiers ont promis de parler à la nature

Face aux éboulements de terrains et inondations à Kinshasa et dans les autres coins du pays, les chefs coutumiers se disent prêts à apporter leur aide au Gouvernement de la République pour stopper le fléau de ces catastrophes naturelles qui endeuillent nos populations et surtout protéger les vies humaines.

C'est dans ce cadre que ces gardiens de la tradition, réunis au sein de l'Alliance des autorités traditionnelles et coutumières du Grand Kasaï et alliés, ont été reçus le mardi 17 décembre dernier par le Ministre d'Etat à l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu.

Ces autorités traditionnelles entendent organiser une cérémonie nationale avec tous les chefs coutumiers des autres contrées pour mettre fin à ces situations désastreuses. A en croire leur président, Emmanuel Lembalemba, des contacts seront initiés avec les autres chefs traditionnels pour voir comment «parler à la nature».

"La nature c'est nous, elle nous écoute, nous allons mettre fin à ces catastrophes", a laissé entendre Sa majesté Lembalemba. Ces chefs coutumiers ont, en outre, regretté leur mise à l'écart par les autorités et sollicitent qu'ils soient associés dans toutes les décisions concernant la gestion de la terre et la nature.

Par ailleurs, ils se montrent disponibles à collaborer avec l'Exécutif central pour trouver des solutions en rapport avec les érosions et autres catastrophes. Le Ministre de l'Urbanisme et Habitat les a remerciés pour le souci qu'ils ont manifesté pour sauver les vies humaines et promet d'être attentif à leurs revendications en vue d'une bonne collaboration avec le pouvoir ancestral.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.