Gabon: UNESCO - Atelier de validation technique de l'annuaire statistique de l'éducation et de la formation

19 Décembre 2019

L'atelier de validation technique de l'annuaire statistique de l'éducation et de la formation s'est ouvert ce jeudi 19 décembre 2019 à Libreville au Gabon.L'amphithéâtre de l'Ecole normale supérieure de l'Enseignement technique(Enset) a servi de cadre pour la cérémonie officielle de cet atelier.

Nombreux sont les professionnels de l'éducation nationale chargés de la formation civique qui étaient présents au rendez-vous. Cette rencontre du donner et du recevoir s'est focalisée sur le « projet d'appui à la production des statistiques basiques et à l'élaboration du plan sectoriel de l'éducation au Gabon ». Représentant le ministre en charge de l'Education nationale empêché, Laurent Mouity-Mabika, Secrétaire général adjoint dudit ministère, a tout d'abord salué l'initiative tout en reconnaissant que plusieurs maux minent le système éducatif gabonais. Et en plaçant l'école gabonaise au cœur de ses priorités politiques, poursuivra le SGA « Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a trouvé des solutions durables et pérennes ».

Les maux qui minent le système éducatif sont réelles et les défis pour les relever sont nombreux. Séraphine Memine Me Zue, Chargé du Bureau Unesco ne dira pas le contraire. Elle affirme d'ailleurs que : « les défis du Gabon en matière d'éducation sont nombreux pour atteindre l'objectif de développement durable 4 à savoir "assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie ». Entre autre, elle a rappelé qu'il convient de citer : les défis liés à la qualité de l'éducation, les défis liés à la rétention, la recrudescence des violences en milieux scolaires et des grossesses précoces et non désirées viennent renforcer ce taux d'abandon.

Les défis sont divers. Pour répondre à ces défis majeurs, nous informe le Bureau Unesco, le gouvernement entend se doter d'un plan sectoriel éducation qui repose sur des évidences, en adéquation avec les besoins des populations, de manière à construire un profil d'hommes et des femmes, dotés de connaissances, de compétences, d'aptitudes et de valeurs, permettant de contribuer au développement du pays. L'étape cruciale pour y arriver, est la disponibilité de statistique fiables, soutiendra-t-elle.

Il faut tout de même rappeler que l'Unesco soutient que l'éducation transforme les vies et elle est au cœur de la mission de cette Organisation onusienne, qui est celle de bâtir la paix,éradiquer la pauvreté et promouvoir le développement durable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.