Ile Maurice: Accident de Wooton - Assirvaden envoie une lettre ouverte au CP

20 Décembre 2019

Monsieur;

En tant que citoyen, et aussi en ma capacité de député, je ne peux rester insensible et silencieux suite à l'accident survenu à Wooton le 26 novembre dernier qui a couté la vie à un père de famille, Rohit Gobin. Les réseaux sociaux ont révélé avec stupeur la violence de l'accident impliquant une voiture de police et le comportement inacceptable des deux policiers sont impliqués.

Tous les Mauriciens ont été choqués et scandalisés par les images de cette vidéo qui circulent sur la toile. Je le suis encore plus quand je vois Rohit Gobin à terre, sous la pluie luttant pour sa vie tandis que les policiers impliqués dans l'accident ne voyaient pas la nécessité de porter secours aux deux blessés. Ils ont failli lamentablement à leur devoir de citoyen et de policier.

Pire et encore plus grave après l'accident la vidéo montre clairement le déroulement des événements, la venue de l'homme providentiel (l'homme en noir) identifié après deux semaines, pour porter secours aux policiers laissant les pompistes blessés à leur triste sort. C'est inhumain, inacceptable et scandaleux.

De plus, les policiers se sont enfuis à bord d'une voiture avec la complicité d'un haut grade qui a semble-t-il procurer sa voiture pour permettre à l'évacuation des policiers impliqués. Où va-t-on dans ce pays ? Cela fait plus de trois semaines que l'accident s'est produit et il semblerait que l'enquête piétine dans le flou le plus total et sans transparence aucune. Le policier accusé dans l'accident est sorti sous caution, sans objection de la part de ses confrères de la police et il est toujours en fonction.

Monsieur Nobin, vous nous devez des explications : Pourquoi la police a pris deux semaines pour identifier quelqu'un qui est très visible sur la vidéo ? Quel a été le rôle de l'homme en noir ? À qui appartient la voiture venue récupérer les policiers? Est-ce que l'alcool teste a été effectué sur le policier selon la procédure établie?

Monsieur Nobin, trouvé vous normale que vos collègues policiers enquêtent sur leurs confrères. Ne serait-il pas plus judicieux et impartial de demander au Bureau du directeur des poursuites publiques d'enquêter dans cette affaire où il y a beaucoup de zones d'ombre et de doutes et un sentiment de cover up qui touche à l'intégrité et à la crédibilité de la force policière. Je me pose la question si c'était un citoyen lambda qui était impliqué dans un tel accident aurait-il subi le même sort et traitement que le policier impliqué dans l'accident de Wooton. Monsieur Nobin, en tant que commissaire de police et responsable de la sécurité de tous les citoyens de ce pays, vous nous devez mais également à la famille de Rohit Gobin des explications. Car dire que l'enquête sera faite dans la transparence ou les déclarations « je serais sans pitié... » ne convainquent plus. Cette enquête ne peut pas et ne doit pas prendre une éternité. La population s'impatiente. Elle veut des actions fortes et surtout la TRANSPARENCE. Que les coupables soient poursuivis policiers ou pas.

J'ai déposé en mon nom une question parlementaire à cet effet. Je veux la vérité.

Député

Président du Parti Travailliste

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.