Afrique de l'Ouest: Communiqué de presse de la session ordinaire du Conseil des Ministres tenue à Dakar, le 20 décembre 2019

Conseil des Ministres de l'UEMOA, le 20 Décembre 2019 à Dakar
communiqué de presse

Le Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a tenu sa quatrième session ordinaire de l'année, le 20 décembre 2019, dans les locaux du Siège de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) à Dakar, en République du Sénégal, sous la Présidence de Monsieur Romuald WADAGNI, Ministre de l'Economie et des Finances de la République du Bénin, son Président en exercice.

Ont également pris part à la rencontre, Monsieur Abdallah BOUREIMA, Président de la Commission de l'UEMOA, Monsieur Norbert TOE, Vice-Gouverneur de la BCEAO, Monsieur Christian ADOVELANDE, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et Monsieur Mamadou NDIAYE, Président du Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF).

Au terme de sa réunion, le Conseil des Ministres a convenu des conclusions et recommandations ci-après :

Au titre de la BCEAO

Le Conseil des Ministres a analysé la situation économique et monétaire récente de l'Union. Il a, à cet effet, noté le dynamisme accru de l'activité économique au troisième trimestre 2019 ainsi que les perspectives économiques favorables dans les pays de l'UEMOA. En effet, la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel est ressortie à 6,6%, en glissement annuel, après 6,4% le trimestre précédent, sous l'effet du regain de dynamisme des secteurs tertiaire et secondaire. La croissance économique dans l'Union se situerait, en termes réels, à 6,6% en 2019 comme en 2020.

Les Ministres ont souligné la nécessité de renforcer les mesures prises en vue de la consolidation des performances économiques des Etats membres de l'Union, dans un contexte international marqué par l'accentuation des risques baissiers. Ils ont, à cet effet, invité les Etats membres à poursuivre les efforts visant à ramener le déficit budgétaire en deçà de la norme communautaire de 3,0% du PIB, notamment à travers un élargissement de l'assiette fiscale et une amélioration des performances ainsi que de l'efficacité des administrations fiscales. Enfin, les Ministres recommandent aux Etats le renforcement de la coopération entre les services nationaux en charge de la sécurité, en vue de créer un environnement communautaire propice au développement des activités économiques et à la poursuite des investissements dans les secteurs porteurs de croissance.

Le Conseil a également relevé la baisse du niveau général des prix à la consommation, avec un taux d'inflation, en glissement annuel, de -1,0% au troisième trimestre 2019, après -0,7% au trimestre précédent, en liaison avec la baisse des prix des produits alimentaires, favorisée par une production céréalière abondante.

Conformément à ses prérogatives, le Conseil a procédé à la nomination des membres du Comité de Stabilité Financière dans l'UMOA.

Le Conseil des Ministres a pris connaissance des enquêtes de référence sur la conjoncture et les conditions de vie des ménages dans les pays de l'UEMOA et a émis un avis favorable pour la poursuite des enquêtes. Il a également été informé des conclusions de la réunion du Comité de Politique Monétaire tenue le 4 décembre 2019.

Au titre de la BOAD

Le Conseil a approuvé, d'une part, le procès-verbal de la session ordinaire tenue le 22 mars 2019 à Dakar et d'autre part, les perspectives financières actualisées 2019-2023.

Au titre de la Commission de l'UEMOA

Faisant suite à la décision de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'UEMOA en sa session extraordinaire tenue à Dakar le 03 décembre 2019, d'instituer un Fonds Régional de Sécurité (FRS) par Acte additionnel n°02/2019/CCEG/UEMOA, le Conseil a examiné et adopté le Règlement portant organisation, fonctionnement et règles de gestion du Fonds. Il a invité la Commission à prendre toutes les dispositions pour la mise en œuvre des instructions de la Conférence.

Le Conseil a, en outre, approuvé le troisième collectif budgétaire de l'année 2019 en exécution de la décision de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de mobiliser immédiatement 60.000.000.000 FCFA (100 millions de dollars US), augmentant ainsi de 39,3% le budget modifié de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.

Examinant le rapport de convergence, le Conseil se félicite de la bonne tenue de la situation économique et financière de l'Union. Il note une bonne tenue des prix, liée au recul des prix des produits alimentaires. Ce résultat serait lié notamment au bon approvisionnement des marchés en produits de grande consommation dans la plupart des Etats membres.

Le Conseil se réjouit des progrès réalisés par les Etats membres dans le cadre de la consolidation budgétaire indispensable à la poursuite des actions de développement. Le déficit budgétaire global de l'Union représenterait 3% du PIB en 2019 contre 3,8% en 2018, malgré la poursuite des efforts d'investissement et les effets de la crise sécuritaire. Il exhorte les Etats à poursuivre les efforts pour consolider ces résultats.

Le Conseil observe une évolution favorable du taux d'endettement qui baisserait en 2019, à 45,7% contre 46,4% en 2018. Toutefois, il demande aux Etats membres de poursuivre les efforts pour réduire le poids du service de la dette.

Examinant les Programmes pluriannuels de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité des Etats membres au titre de la période 2020-2024, le Conseil des Ministres se félicite des perspectives favorables de l'Union. En effet, ces programmes indiquent que les conditions de convergence de l'Union seraient réunies en 2019. Si ces performances se maintiennent, les conditions d'accès à la phase de stabilité seraient remplies à partir de 2021.

Le Conseil a, en conséquence, adopté les décisions relatives auxdits Programmes en invitant les Etats membres à mettre effectivement en œuvre les recommandations formulées, notamment, celles visant à renforcer l'environnement sécuritaire et à maintenir la consolidation budgétaire.

Au titre du CREPMF

Le Conseil des Ministres a approuvé le budget de l'exercice 2020.

Les Ministres, très touchés par l'accueil chaleureux et fraternel qui leur a été réservé durant leur séjour à Dakar, expriment à son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, au Gouvernement ainsi qu'au peuple sénégalais, leur sincère et profonde gratitude.

Fait à Dakar, le 20 décembre 2019

Le Président du Conseil des Ministres

Romuald WADAGNI

Plus de: BCEAO

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.