Kenya: Un arbre de noël à l'aéroport de Nairobi affole la Toile

Au Kenya, un arbre de Noël a suscité l'indignation sur internet. Les autorités aéroportuaires avaient exposé un arbre décoré avec boules, guirlandes et cadeaux sur le parking de l'aéroport international de Nairobi. Mais son aspect était tellement piteux, que des dizaines d'internautes ont lancé une campagne sur Twitter contre l'aéroport, poussant les autorités à changer l'arbre.

En quelques heures, ce sont des dizaines de messages qui ont déferlé sur Twitter. Les internautes ont moqué, critiqué, dénigré Kenyan Airports Authority, pour l'arbre de Noël indigne qui a été exposé dans le parking. Il faut dire que KAA avait donné le bâton pour se faire battre, en exhibant un arbre famélique et complètement tordu.

« Comment peut-on montrer une chose aussi misérable. Arrêtez d'humilier notre pays, nos politiciens corrompus le font suffisamment», s'est écriée une internaute. «Arrêtez de vous complaire dans la médiocrité. Ce n'est pas digne d'une infrastructure internationale. Et passez de bonnes fêtes », a écrit un autre.

Les commentaires ont déferlé par dizaines. Face à cette campagne de trolling l'aéroport a finalement exposé un arbre plus décent.

Le gouverneur et le lion...

Les Kenyans sont des adeptes de ce genre d'actions coup de poing en ligne. Le phénomène est tellement connu qu'il a même un nom : Kenyans on Twitter, ou KoT...

Dans un pays où internet est bien répandu, les Kenyans sont très connectés. Et leur sens de l'humour est aussi aiguisé que leur fierté nationale.

En mars dernier, le gouverneur de Nairobi avait subi le même sort après la pose d'une hideuse statue de lion sur un rond-point de la capitale. Ce symbole d'unité nationale, défiguré selon les internautes, avait été remplacé par un exemplaire plus digne.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.