Afrique: L'Agence française de développement et le Fonds mondial renforcent leur partenariat en faveur de systèmes de santé résilients

Abidjan, Côte d'Ivoire — A l'occasion du déplacement du Président Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire, Rémy Rioux, Directeur général de l'Agence française de développement (AFD) et Peter Sands, Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont signé un accord de partenariat visant à éliminer les pandémies et construire des systèmes de santé pérennes en Afrique de l'ouest et centrale, régions où ces défis sont particulièrement prégnants.

A travers cet accord, l'AFD et le Fonds mondial souhaitent intensifier l'impact de leurs investissements dans la santé par des interventions complémentaires mieux coordonnées et une utilisation optimale des ressources. Cette approche permettra d'accélérer la mise en place de systèmes de santé solides, de garantir leur pérennité, et soutiendra l'action des gouvernements en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale.

La signature de ce partenariat se traduira dans les prochaines années par la mise en œuvre de programmes ayant pour but de mieux former les personnels de santé, accroître leur nombre, renforcer les capacités de diagnostic des laboratoires, optimiser la chaîne d'approvisionnement en médicaments ou encore appuyer les autorités nationales dans leur stratégie de financement de la santé.

La Côte d'Ivoire est un pays précurseur dans la coopération entre l'AFD et le Fonds mondial grâce à un projet commun de construction, avec les autorités ivoiriennes, de la première agence régionale de centrale d'achat publique de médicaments à Bouaké. Cette initiative permettra d'accroître la disponibilité des produits de santé et d'offrir aux populations un accès durable et équitable à des soins de qualité sur l'ensemble du territoire.

« La France, à travers l'AFD, perpétue son engagement sans faille au service de la santé mondiale », a déclaré Peter Sands, Directeur exécutif du Fonds mondial. Il poursuit : « En mettant nos expertises respectives au service des pays les plus touchés, nous avons l'opportunité de concrétiser notre objectif commun de mettre fin au sida, à la tuberculose et au paludisme d'ici 2030. »

Rémy Rioux, Directeur général de l'AFD, rappelle quant à lui qu'« en combinant les forces de nos organisations, au niveau multilatéral ou bilatéral, nous réaffirmons notre croyance en l'action coopérative et coordonnée et notre détermination à construire des systèmes de santés solides et résilients autour du monde, tout particulièrement dans les pays les plus vulnérables.»

A La Une: Afrique et Europe

Plus de: Global Fund

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.