Algérie: MILA - Réception de 83 000 doses de vaccins des bovins contre la rage et la fièvre aphteuse

Mila — Les services de l'Inspection vétérinaire de la wilaya de Mila ont reçu une quantité de 83.000 doses de vaccins des bovins contre la rage et la fièvre aphteuse, a-t-on appris samedi de la direction des service agricoles (DSA).

Ce quota de vaccins dont a bénéficié la wilaya dans le cadre d'une campagne nationale de vaccination contre la rage et la fièvre aphteuse chez les bovins lancée récemment, permettra de vacciner les bovins âgés de 2 mois et plus contre la fièvre aphteuse et les têtes bovines âgées de 6 mois et plus contre la rage, a précisé la même source à l'APS.

Devant durée deux mois, la campagne sera prise en charge par des vétérinaires de statut privé désirant y participer, conformément à une convention signée avec la DSA, a fait savoir la même source.

La wilaya de Mila compte 200 vétérinaires praticiens, a rappelé la même source, précisant qu'environ 80 vétérinaires avaient participé la saison écoulée (2018-2019) aux campagnes de vaccinations pour lesquelles il a été réservé près de 65.000 doses de vaccins contre la fièvre aphteuse aux bovins et ovins et 180.000 doses de vaccin contre la peste des petits ruminants (PPR) dont 171.000 doses consommées.Une quantité de 4.000 doses contre la rage avait été réservée en septembre dernier au lancement d'une campagne de vaccination contre cette maladie à l'occasion de la célébration de la journée internationale de la rage, a-t-on encore rappelé, précisant que la campagne se poursuit avec le concours de vétérinaires du secteur public.

La DSA a fait état de 29 cas de rage signalés en 2019 chez des chiens, de cheptel et un âne et aucun cas de fièvre aphteuse n'a été enregistré durant les huit (8) premiers mois de l'année en cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.