Seychelles: Le pays vise la visite du président français comme point culminant des célébrations du 250e anniversaire

Les Seychelles sont en pourparlers avec le gouvernement français pour voir si le président Emmanuel Macron se rendra dans le pays insulaire l'année prochaine lors des célébrations de son 250e anniversaire, a déclaré l'ambassadeur des Seychelles en France.

Sylvestre Radegonde, qui est également le doyen des ambassadeurs des Seychelles, a déclaré que la nation insulaire travaillait sur la demande par ses voies diplomatiques et que les discussions étaient en cours.

Cette visite marquera le cap des célébrations du 250e anniversaire des Seychelles l'année prochaine. La nation insulaire a des liens historiques solides avec la France.

La divulgation de l'éventualité d'une visite de M. Macron est intervenue alors que le vice-président Vincent Meriton, également en charge du portefeuille des Affaires étrangères, a clôturé une réunion d'une semaine par le corps diplomatique des Seychelles basé à l'étranger.

L'événement organisé à l'hôtel Savoy dans le quartier nord de Mahé à Beau Vallon a marqué la fin de la retraite annuelle des ambassadeurs qui s'est ouverte lundi sous le thème «Connect & Engage».

Photo : La retraite annuelle a officiellement ouvert ses portes lundi sous le thème «Connect & Engage » (Louis Toussaint) Photo License: CC-BY

Dix ambassadeurs et un chargé d'affaires ont pris part à la retraite qui a permis aux participants de définir des priorités et des objectifs stratégiques pour renforcer encore la politique étrangère des Seychelles.

Dans son discours, M. Meriton a abordé la question des Seychelles en tant que pays à revenu élevé, ce qui rend difficile de recevoir une aide financière des pays donateurs.

"Il est temps que le monde reconnaisse la nécessité de mettre en œuvre un indice multidimensionnel pour le bien-être, qui soit plus équitable et applicable aux petits États insulaires en développement (SIDS)", a déclaré M. Meriton.

Il a déclaré que "nous n'épargnons donc aucun effort, ne négligeons rien, pour trouver des moyens nouveaux et innovants de continuer notre récit selon lequel nous sommes encore des SIDS avec des vulnérabilités persistantes".

"Nous sommes également confrontés au défi de devoir rester à la pointe de l'innovation pour trouver de nouvelles opportunités de financement afin d'atteindre nos objectifs de développement", a ajouté le vice-président.

Les Seychelles - 115 îles de l'ouest de l'océan Indien - comptent actuellement 11 ambassades à travers le monde.

Cela a été repris par M. Radegonde qui a déclaré qu'ils "travailleront pour trouver un récit stratégique qui permettra aux Seychelles de continuer à recevoir l'aide de la communauté internationale, afin de les convaincre de ne pas nous pénaliser pour nos succès".

Un autre point pertinent soulevé lors de la retraite annuelle était la question du changement climatique et de son impact sur les petits États insulaires en développement.

«En 2020, nous placerons le changement climatique au premier plan de notre projet avec nos partenaires internationaux avec lesquels nous travaillons», a déclaré M. Radegonde.

Il a ajouté que "nous pouvons clairement le constater sur la façon dont le temps change si vite. Chaque fois que je viens aux Seychelles, je me fais une priorité d'observer les marées et comment l'érosion affecte notre côte. Pour résoudre ce problème, nous avons besoin d'un effort conjoint et avec l'aide d'organismes internationaux. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.