Sénégal: UEMOA - L'indice de la production industrielle a progressé de 8,6% au troisième trimestre 2019

Au cours du troisième trimestre 2019, la valeur ajoutée générée par le secteur secondaire a progressé en rythme annuel de 8,3%, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport au trimestre précédent et de 0,3 point par rapport à la même période de l'année précédente.Selon la Bceao qui donne l'information dans son « Rapport sur la Politique monétaire dans l'Umoa - Décembre 2019 », l'indicateur du climat des affaires dans le secteur secondaire est en hausse d'un point par rapport au trimestre précédent et reste au-dessus de sa tendance de long terme, traduisant des niveaux élevés de confiance des chefs d'entreprise du secteur des industries dans l'orientation de leur activité.

«L'indice de la production industrielle a progressé de 8,6%, en glissement annuel, au troisième trimestre 2019, après 6,3% réalisé trois mois plus tôt.Cette accélération est essentiellement imputable à l'évolution du rythme de progression de la production manufacturière (+9,7% contre +7,0%), en lien avec l'augmentation de la production de produits alimentaires, notamment en Côte d'Ivoire.Elle a été confortée par la hausse de la production énergétique (+11,8% contre +10,1%), principalement au Bénin, en Côte d'Ivoire et au Mali.La tendance observée a été atténuée par la baisse du rythme de progression de la production extractive (+4,1% contre +5,1%) en particulier le pétrole brut et les minerais d'uranium essentiellement au Niger », lit-on dans le document consulté par le Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos).Selon la même source, la valeur ajoutée créée dans le secteur tertiaire a augmenté de 6,9%, en rythme annuel, au troisième trimestre 2019, contre 6,7% au deuxième trimestre 2019.

Par rapport au trimestre précédent, l'indicateur du climat des affaires s'est maintenu au-dessus de sa tendance de long terme, porté essentiellement par l'optimisme des chefs d'entreprise dans la branche « Services marchands » sur l'orientation de leurs chiffres d'affaires et l'amélioration de leur situation de trésorerie (+2 points).Le rythme de progression de l'indice du chiffre d'affaires dans les services marchands (hors services financiers) s'est accru pour s'établir à 5,2% au troisième trimestre 2019 contre 4,0% au deuxième trimestre 2019, tiré notamment par les services d'information et de communication ainsi que les services immobiliers.S'agissant de l'indice des activités dans les services financiers, il a enregistré une progression de 9,1% au cours de la période sous revue, contre +7,5% notée un trimestre plus tôt, en ligne notamment avec la progression du volume des transactions bancaires (crédits, dépôts).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.