Sénégal: Le réseau des CLPA pour une "pêche durable"

Des acteurs de la pêche artisanale, membres du réseau national des Conseils locaux de pêche artisanale (RNCLPA), ont réitéré mardi leur volonté d'aller vers des pêcheries maritimes durables.

Ils l'ont fait savoir à Mbour (ouest) lors d'une journée de sensibilisation et d'échanges sur la transparence dans la gestion des pêches et les contraintes liées au bon fonctionnement des Conseils locaux de pêche artisanale (CLPA).

Organisée avec le soutien du Partenariat régional pour la conservation de la zone côtière et marine (PRCM), cette activité a regroupé les coordonnateurs des 38 CLPA que compte le Sénégal.

Ndiaga Cissé, secrétaire général dudit réseau en charge des affaires administratives a rappelé que le 3 février 2015, lors de la première Conférence internationale de la fisheries transparency initiative (FITI), en Mauritanie, le président Macky Sall s'était engagé à faire intégrer le Sénégal dans cette initiative.

"Le RNCLPA, à travers ses membres, a estimé devoir essayer de voir comment mettre en application cet engagement du chef de l'Etat, car la transparence est importante dans la gestion des pêcheries", a souligné le secrétaire général du réseau.

La rencontre de Mbour a été une occasion pour les coordonnateurs des différents CLPA de dénoncer l'absence d'accompagnement de la part de l'Etat qui, pourtant, est à l'origine de la création de cette structure, à travers l'arrêté ministériel n°9077 du 8 octobre 2010 portant création, organisation et fonctionnement de CLPA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.