Cote d'Ivoire: Construction de châteaux d'eau, connexion à l'électricité - Amadou Gon Coulibaly omniprésent

25 Décembre 2019

L e Premier ministre ivoirien poursuit son activisme sur le terrain pour offrir de meilleures conditions de vie aux populations. Après le lancement jeudi 12 décembre 2019, des travaux de construction et d'équipement du château d'eau d'AboboAvocatier, Gon Coulibaly a pris une part active samedi 14 décembre, à la journée d'hommage et de soutien des populations de l'Indénié à Alassane Ouattara

. Il a saisi l'occasion pour procéder à la connexion du village d'Adonikro (Abengourou) à l'électricité. Les festivités marquant le 55e anniversaire du journal d'Etat, Fraternité Matin et des audiences accordées à d'importantes personnalités ont également occupé le chef de l'exécutif au cours de la semaine écoulée. Les services sociaux de base, notamment, l'accès à l'eau potable et à l'énergie à moindre coût occupent une place prépondérante dans le programme social du gouvernement (PsGouv 2019-2020) ivoirien. Placé sous l'autorité du Premier ministre, le programme vise plus spécifiquement à fournir aux populations, des services de santé efficients, à faciliter l'accès et le maintien des enfants à l'école, à favoriser l'accès à un coût abordable des populations aux services essentiels tels que le logement, l'énergie, l'eau potable et le transport, et à améliorer l'employabilité ainsi que l'accès à un emploi décent et stable pour les jeunes et les femmes.

La mise en œuvre efficiente de ce programme préoccupe au plus haut niveau le Premier ministre. Il a procédé dans cette perspective jeudi 12 décembre, au lancement des travaux de construction et d'équipement du château d'eau d'Abobo-Avocatier. A la faveur de la journée d'hommage des populations de l'Indénié-Djuablin au Président Alassane Ouattara, le 14 décembre 2019 à Abengourou, et auquel il a pris une part active, Amadou Gon Coulibaly, a procédé à la connexion du village d'Adonikro (Abengourou) à l'électricité. Il a également reçu, mardi 10 décembre, le Réseau international des femmes leaders (Rifel's) et le lauréat du Prix Péléforo Gon Coulibaly de la paix 2019. Le chef de l'exécutif a par ailleurs participé à la cérémonie d'ouverture des festivités marquant le 55e anniversaire du journal d'Etat, Fraternité Matin, présidée par Alassane Ouattara. De l'eau potable aux populations

L'eau c'est la vie dit-on et les habitants du quartier populaire d'Abobo l'ont bien compris. Venus de toutes les contrées, ils ont pris d'assaut la mairie de cette commune qui a servi de cadre au lancement des travaux de construction et d'équipement d'un château d'eau de 5000 m3. La joie était à son comble quand le coup de pelle symbolique a retenti. « C'est la fin du calvaire, nous allons pouvoir jouir de l'eau potable », s'est réjoui un habitant. D'un coût global de 5,25 milliards de FCfa, le projet est financé dans le cadre du Programme de conversion de dettes (Pcd) en projets de développement entre la République de Côte d'Ivoire et le royaume d'Espagne. Dans son intervention, le Premier ministre a exprimé sa reconnaissance aux partenaires, notamment le Royaume d'Espagne à travers son Ambassade en Côte d'Ivoire, pour la prise en compte du pays dans le mécanisme de conversion de dette en projets de développement et de réduction de la pauvreté, qui est le cadre dans lequel les travaux sont exécutés. Gon Coulibaly s'est particulièrement félicité de la présence effective de tous les membres du gouvernement à la cérémonie.

Une mention spéciale a été décernée à Hamed Bakayoko et Adama Tougara. Il a respectivement salué l'engagement du maire de la Commune d'Abobo, ministre d'État, ministre de la Défense, en vue de donner une nouvelle image à cette commune aux importantes potentialités humaines et économiques et félicité le ministre de l'Hydraulique, pour l'efficacité avec laquelle il s'attèle à mettre en œuvre le PsGouv dans le secteur de l'eau. Aux Abobolaises et aux Abobolais et élus locaux, il a transmis les salutations du Président Alassane Ouattara. Hommage La mobilisation était très forte à Abengourou, où les populations de l'Indénié ont rendu un hommage bien mérité à Alassane Ouattara. Par millier, elles ont tenu à aller exprimer leur reconnaissance à un président « qui a su redonner à la Côte d'Ivoire, sa fierté et sa prospérité, et aux Ivoiriens leur dignité, ramener la paix et la sécurité, un grand bâtisseur de la Côte d'Ivoire moderne ». L'ambiance était festive et rythmée par les tambours et autres fanfares.

Galvanisé par ce privilège, le Premier ministre n'a pas caché son émotion et son envie de voir les Ivoiriens et Ivoiriennes réunis autour d'un idéal commun : la paix en Côte d'Ivoire. « Le temps des querelles, des ambitions personnelles, des divisions, des violences, des rancunes ... est passé ! Rassemblons-nous avec détermination et unissons nos forces afin de consolider nos acquis et de poursuivre ensemble la dynamique de développement de la Côte d'Ivoire pour les générations présentes et futures », s'est-il exclamé. Gon Coulibaly n'a pas manqué de réitérer la volonté du chef de l'État d'organiser en 2020, des élections libres et transparentes à l'instar de celles de 2015. Il a enfin exhorté les Majestés, les Rois et Chefs traditionnels, les Chefs religieux à user de leur grande autorité et de leurs prières pour que les Ivoiriens demeurent en toutes circonstances, des frères et des sœurs solidaires du destin du pays.

Ce fut l'occasion pour le premier ministre, de procéder à la connexion du village d'Adonikro (Abengourou) à l'électricité. La connexion au réseau électrique va impacter 795 habitants qui ne paieront pas de frais de souscription, a dit le premier ministre, du fait de la prise en charge desdits frais par l'Etat, dans le cadre du Programme Social du Gouvernement 2019-2020. Rencontres En dépit de son activisme sur le terrain pour œuvrer à la satisfaction des besoins des populations, le Premier ministre ne ménage aucun effort pour accorder des audiences ou pour participer à des rencontres d'envergure dans l'intérêt supérieur de la Côte d'Ivoire. Gon Coulibaly a reçu, mardi 10 décembre, le Réseau international des femmes leaders (Rifel's) dont le bureau international a été investi lundi 9 décembre 2019, à Abidjan.

Le Rifel's se donne pour objectif, d'œuvrer pour la promotion du leadership féminin. A l'occasion, le Premier ministre a félicité et remercié Madame Chantal Fanny ainsi que l'ensemble des membres du Réseau pour la mise en place du Rifel's, structure qui est représentée au-delà du continent africain. Au cours des échanges, l'autorité a relevé un certain nombre de points importants, notamment la formation des femmes, leur contribution à la paix ainsi que leur représentation dans les instances de décision. Il a rappelé les acquis importants obtenus dans ces différents domaines tout en reconnaissant que des efforts additionnels doivent être consentis. Il a enfin réitéré son soutien ainsi que celui du gouvernement aux activités du Rifel's.

Le journal d'Etat, Fraternité Matin fête ses 55 ans d'anniversaire. Et c'est avec grande joie que le Premier ministre a pris part, lundi 9 décembre, à la cérémonie d'ouverture des festivités, sous la houlette du chef de l'Etat. C'est également avec beaucoup d'affection et d'admiration qu'il a reçu, le lauréat du Prix Péléforo Gon Coulibaly de la paix 2019. L'année 2019 aura été plus que jamais celle du social en Côte d'Ivoire. Le porteur de cette vision du chef de l'Etat reste et demeure Amadou Gon Coulibaly, celui que l'on considère comme le dauphin d'Alassane Ouattara.

Même si le doute persiste quant à la présentation ou non de sa candidature pour la prochaine présidentielle, le président ivoirien se décidera d'ici mai prochain soit en sa propre faveur, soit en faveur d'un candidat désigné au sein du Rhdp. Et en pole position, Amadou Gon Coulibaly. Fidèle des fidèles, il bénéficie de la confiance absolue du Chef de l'Etat.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.