Cote d'Ivoire: A la Maca, samedi dernier - La chefferie Baoulé d'Abidjan demande la libération de Mangoua

Les chefs Baoulé du district d'Abidjan étaient, le samedi dernier, à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) pour soutenir leur leader, Mangoua Jacques, incarcéré, depuis le 03 novembre 2019.

Après leur rencontre avec lui, les hôtes du vice-président du Pdci-Rda par ailleurs président du Conseil régional du Gbêkê ont déploré la situation que vit leur mentor. Autour du chef Baoulé de Bacanda à Abidjan, porte-parole de la délégation, Nanan Amoui Koffi, ils ont demandé la libération de Mangoua Jacques. « c'est des sentiments de tristesse et d'amertume qui nous animent en voyant un de nos fils et de surcroît l'élu de la plus grande région de Côte d'Ivoire dans cette situation », ont-ils dénoncé. Les chefs Baoulé à Abidjan, poursuivant, ont encore demandé que le président de la République, face à la situation, pose un acte fort pour mettre la population à l'aise. « Nous souhaitons, en cette fin d'année, un acte fort allant dans le sens de l'apaisement et de la réconciliation du chef suprême de la magistrature ivoirienne en l'occurrence le chef de l'État, Alassane Ouattara.

Cela, pour soigner les meurtrissures du peuple Baoulé en particulier et des Ivoiriens en général ». Ce n'est pas la première fois que des chefs exigent la libération de Mangoua Jacques. Récemment, les chefs traditionnels du Gbêkê ont fait la même démarche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.