Burkina Faso: Kemi Seba jugé en comparution immédiate

Public Domain Pictures
Maillet de Justice
26 Décembre 2019

Le président de l'ONG «Urgences panafricanistes» devrait donc être jugé ce mercredi 26 décembre 2019.

Celui qui se présente comme «résistant africain au 21e siècle» a été placé en garde à vue samedi après des propos jugés outrageants sur le président du Faso tenus lors d'une conférence publique à Ouagadougou.

«Le Président Roch Marc Christian Kaboré est une passoire politique. Il n'a pas le courage de défendre le peuple comme il le devrait. Même Blaise Compaoré, l'un des plus grands traîtres de l'histoire, est plus capable de protéger le Burkina Faso.

Le président Kaboré doit réfléchir à cela. Nous t'aimons président Kaboré, mais si tu ne prends pas tes responsabilités, nous allons te châtier aussi», avait-il notamment affirmé.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.