La CEA continuera à aider les États membres à renforcer leurs capacités, déclare Sylvain Boko

23 Décembre 2019

Nairobi, Kenya — La Commission économique pour l'Afrique continuera de travailler dur pour soutenir les États membres dans leur objectif de garantir que l'Afrique possède, planifie, gère et, en fin de compte, finance son propre développement.

Les paroles prononcées par Sylvain Boko, Conseiller régional principal de la CEA pour la planification du développement à l'issue d'un atelier de formation de six jours sur le thème, « Renforcer les capacités des gouvernements africains à intégrer la responsabilité dans la planification du développement » qui s'est tenu à Nairobi.

« Réaliser cet objectif nécessite une plus grande appropriation des programmes de développement des pays au niveau national. Pour ce faire, il faut que des données et des informations solides et fiables soient disponibles pour que les dirigeants et les décideurs puissent faire des choix politiques éclairés et fondés sur des preuves », déclare-t-il.

M. Boko dit que la formation est parfaitement alignée sur le nouveau cadre stratégique de la CEA qui consiste à apporter son aide à renforcer les capacités analytiques des États membres ; aider les États membres à formuler des politiques macroéconomiques et de développement durable; aider les États membres à concevoir des mécanismes de financement innovants ; soutenir l'intégration régionale, y compris les initiatives transfrontalières régionales et sous-régionales et défendre les idées continentales au niveau mondial.

Pour sa part, le PDG par intérim Daniel Osiemo du NEPAD / APRM Kenya indique que la formation est importante, en particulier pour le Kenya qui s'efforce de devenir un pays à revenu intermédiaire d'ici 2030.

« La formation a vraiment été bénéfique pour les participants des différents ministères représentés ici et aussi pour la société civile. La croissance et le développement économiques durables nécessitent un cadre approprié de planification basé sur des preuves. Relier cela aux statistiques comme nous l'avons vu ces derniers jours est crucial », informe-t-il tout en soulignant l'importance d'intégrer la redevabilité dans les plans nationaux de développement.

Représentant le Secrétaire permanent du Département d'État à la planification, M. Benson Kimani remercie la CEA pour l'organisation de la formation qui, selon lui, est cruciale pour la capacité des planificateurs et des statisticiens des États membres.

« L'initiative visant à renforcer les capacités des institutions africaines de planification et de statistique est organisée au bon moment alors que les pays mettent en œuvre l'Agenda 2030 pour le développement durable et l'Agenda 2063, l'Afrique que nous voulons », informe-t-il déclaré.

Les objectifs généraux du projet de formation sont d'une part, de renforcer la capacité des institutions nationales africaines de planification à intégrer des cadres de responsabilité et élaborer des politiques fondées sur des preuves dans leurs processus de planification du développement, et d'autre part de renforcer la capacité des institutions nationales africaines de statistique à recueillir, compiler et produire les données nécessaires pour informer et soutenir la planification du développement.

La formation a également permis d'avoir un dialogue entre ces institutions afin qu'elles puissent continuer à travailler ensemble pour mettre en œuvre, suivre et évaluer leurs plans et programmes nationaux de développement.

Tagged:

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.