Sénégal: Publicité des produits de dépigmentation - Sen TV, Zik FM et TFM mises en demeure par le CNRA

26 Décembre 2019

Le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA) met en demeure les chaines de télévisions privées SEN TV et la TFM et la radio ZIK FM «de mettre définitivement un terme à la publicité des produits de dépigmentation». Le Collège du CNRA a pris cette mesure après avoir constaté la persistance de la violation de la réglementation par ces éditeurs à qui il avait adressé des observations au préalable.

Le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA), «met en demeure la SEN TV, la ZIK FM et la TFM de mettre définitivement un terme à la publicité des produits de dépigmentation», informe un communiqué du régulateur. Selon la source, le Collège du CNRA, a pris cette décision compte tenu: «de la diffusion en continu de publicités relatives aux produits de dépigmentation sur la SEN TV, la ZIK FM et la TFM ; de la gravité des faits et de l'attitude de défiance, au moment où d'autres éditeurs se sont conformés à l'interdiction légale de publicité des produits de dépigmentation ; de son rôle de veille quant au respect de la réglementation applicable à la communication audiovisuelle».

Et, prévient le régulateur, «le non-respect de cette mise en demeure expose les éditeurs concernés aux sanctions prévues par la loi. Par ailleurs, le CNRA salue l'attitude responsable des éditeurs qui, malgré les contrats les liant aux annonceurs, ont choisi de se conformer à la réglementation, en arrêtant la diffusion de toute forme de publicité relative aux produits de dépigmentation», lit-on dans le document.

En effet, le Collège du CNRA, «constatant la persistance de la violation de la réglementation par certains éditeurs», leur avait adressé des observations, le 21 novembre 2019, «pour leur enjoindre de prendre les dispositions nécessaires pour mettre un terme à la diffusion de toute publicité relative aux produits cosmétiques de dépigmentation».

Auparavant déjà, rappelle-t-on dans le texte, le CNRA avait, par courrier en date du 04 novembre 2019, «porté à la connaissance des éditeurs (radios et télévisions), l'interdiction légale de la publicité des produits cosmétiques de dépigmentation.

Dans ledit courrier, le CNRA appelait les éditeurs à veiller au respect de la réglementation. Malgré ce courrier et le communiqué diffusé le 06 novembre 2019, le constat est que certains éditeurs n'avaient pas agi dans le sens de respecter la réglementation», déplore le régulateur.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.