Sénégal: Stade de Mbour - Des acteurs du club regrettent la démission de Saliou Samb

Mbour — Dans la capitale de la Petite-Côte comme dans d'autres localités du département de Mbour (ouest), des acteurs du football interrogés par l'APS, regrettent la démission du président du Stade de Mbour, estimant que Serigne Saliou Samb aurait dû attendre la fin de cette saison pour rendre le tablier.

"Cette crise nous fait très mal au cœur, mais on essaie de gérer avec, parce que la vie humaine est ainsi faite ; il y a toujours des hauts et des bas", a déclaré le secrétaire général du club, Tidiane Samba, pour qui, la démission de Saliou Samb de la tête du Stade de Mbour constitue "une surprise".

"On ne s'y attendait pas surtout en ce début de saison où on a besoin de toutes les forces vives de Mbour", a-t-il dit.

Selon lui, la période choisie par Saliou Samb pour démissionner de son poste n'était pas le bon moment. On le comprend, c'est une personne courageuse qui a beaucoup investi au Stade de Mbour, en contribuant au relèvement du niveau pour en faire une équipe prestigieuse".

Saliou Samb, dit-il, "est certes parti, mais il nous a laissés une très bonne organisation au niveau du comité directeur du club où les gens sont en train de se serrer les coudes pour essayer de trouver les voies et moyens pour faire face à la situation, afin d'aboutir à une sortie de crise".

"Il n'y en a pas encore péril en la demeure", estime-t-il, notant qu'après cette démission, "tous les fils de Mbour ont répondu massivement à l'appel du comité directeur pour venir supporter leur équipe".

Samba, qui pense que "l'espoir est encore permis", appelle "vivement" tous les Mbourois à venir faire bloc autour de l'équipe pour essayer de "redorer son blason" dans le football sénégalais, en poursuivant le travail déjà entamé.

De son côté, El Hadji Gorgui Niang, de la section de football du Stade de Mbour, membre de la commission communication du club, a expliqué Saliou Samba avait convoqué une réunion pour déclarer sa démission de la présidence du club.

"Aujourd'hui, l'équipe a enregistré sa troisième défaite en trois matchs joués depuis le début de la saison 2019/2020. Il nous faut avoir des alternatives pouvant permettre de mieux gérer le club en attendant la fin de cette saison pour aller vers une assemblée générale", a-t-il confié, relevant que le mandat de Saliou Samb est arrivé à son terme depuis le mois d'octobre 2018.

El Hadji Gorgui Niang a dénoncé l'attitude du président Samb qui a démissionné après les deux défaites enregistrées par l'équipe, pointant également du doigt un manque d'informations.

"Aucune information ne filtrait, a-t-il souligné. Même pour le transfert des joueurs, nous n'avons aucune information (... )".

Véritable militant du football, Mouhamed Dapina, qui a été l'entraîneur du Stade de Mbour, en junior, sénior et dans d'autres catégories estime que "la démission est une affaire personnelle".

"Saliou Samb a fait des efforts et j'en sais quelque chose. J'ai eu à travailler avec d'anciens présidents du club, comme Kéba Sagna et Karim Sarr mais je sais lui (Samb) a fait quelque chose de positif", a noté Dapina.

Le technicien invite les acteurs du club à se retrouver autour de l'essentiel pour "ne pas ternir l'image" du Stade de Mbour.

Quant au coach du Stade de Mbour, Cheikh Guèye, natif de Mbour, il plaide la sérénité. "Ca va être dur, mais on va rectifier la situation", a-t-il promis au terme de troisième défaite (0-3) concédée dimanche contre Teunguedj FC, en match comptant pour la troisième journée du championnat de ligue sénégalaise de football.

"Pour un club où le président vient de démissionner et que les joueurs continuent de s'entraîner comme si de rien n'était, c'est parce qu'on croit à quelque chose. On croit au travail, tout en gardant la sérénité", a-t-il fait valoir, ajoutant qu"'on aurait dû aimer gagner ce match pour dédier la victoire au président Saliou Samb qui a fait quelque chose pour ce club et il faut le reconnaitre".

"Le plus facile pour un entraîneur, c'est que quand le président qui t'a fait signer un contrat démissionne, le lendemain tu démissionnes, surtout quand les choses ne fonctionnent pas. Mais, je suis assez responsable et les gens avec qui je travaille sont aussi assez responsables", a-t-il déclaré, avant de signaler que depuis le 14 septembre dernier, il ne voit que le directeur sportif du club, mis à part, Saliou Samb.

Ancien entraineur du Stade de Mbour, aujourd'hui sur le banc de Teunguedj FC, Youssouph Dabo invite, pour sa part, à la "solidarité", parce que "c'est une situation difficile". Il faut "relever la tête, ne pas chercher des coupables.

Tout le monde est responsable dans cette situation", a-t-il tranché.

Les membres du comité des supporters du club, par la voix de leur président, Alassane Ndiaye, invitent le président Samb à revenir sur sa décision, car "cette décision est une surprise" pour eux.

"Nous sommes derrière Saliou Samb. Nous ne sommes pas d'accord avec sa démission et lui demandons de reprendre service pour l'intérêt du club. A défaut, nous lui demandons de nous accompagner jusqu'à la fin de la saison. Nous ne sommes pas contents de cette démission", a déclaré M. Ndiaye.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.