Congo-Kinshasa: Le PNMLS et ses structures partenaires continuent à éveiller la conscience de la population

Après la cérémonie du lancement officiel des activités afférentes à la "Journée mondiale de lutte contre le Sida" (JMS) 2019 qui avait eu lieu à Kikwit dans la salle "La Touraine Saint Martin" dans la commune de Lukolela, le 2 décembre dernier, le Programme national multisectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS) de cette ville ainsi que ses structures partenaires dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo continuent toujours à éveiller la conscience de la population via des activités de sensibilisation.

Ces activités s'adressent aux étudiants des instituts supérieurs et des universités ; aux élèves des écoles secondaires ; aux membres des Associations villageoises d'épargnes et de crédits (AVEC) ; aux fidèles quelques églises ; aux professionnelles de sexe ; aux vendeurs dans des marchés etc.Ayant été sensibilisés, les membres des "AVECs" et d'autres répercutent les messages reçus auprès des autres dans des quartiers ou en familles.

Parmi ces activités figurent des conférences dans des écoles secondaires, dans des instituts supérieurs et des universités ; des dépistages volontaires, la sensibilisation des masses et la distribution des préservatifs.«Les messages que chaque structure partenaire véhicule tiennent compte du thème de cette année qui est, sur le plan international, "Les communautés font la différence". Sur le plan national, le thème est réajusté de la manière suivante : "Ma communauté fait la différence et vous ?"», indique Urbain Bwasele, secrétaire exécutif du PNMLS Kikwit.Il ajoute que cette fois-ci l'Organisation catholique d'aides au développement (CORDAID), un des partenaires, a confié des kits de dépistage VIH via la zone de santé Kikwit-nord pour les activités de terrain de la JMS 2019.CORDAID travaille aussi dans la lutte contre le VIH Sida et la tuberculose.

«La JMS donne l'occasion à des personnes d'horizons divers de se rassembler pour mieux faire mieux connaitre le VIH Sida ; de monter leur solidarité face à cette pandémie ; de donner des informations sur la situation concernant la pandémie ; de promouvoir la prévention, le traitement et la prise en charge du VIH Sida dans le pays», déclare Bwasele.De son côté, Assassa Sarra, chargé de suivi au PNMLS Kikwit note que lors des séances de sensibilisation l'engouement de la population pour les opérations de dépistage volontaire et lors des conférences est grandiose.«Les différents messages sont très bien structurés et des feedbacks s'enregistrent normalement. La distribution des préservatifs se passe convenablement aussi», ajoute-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.