Sénégal: Secteur de la microfinance - 146.041 crédits pour un montant de 150 milliards fcfa octroyes en septembre

27 Décembre 2019

Les Systèmes financiers décentralisés (Sfd) ont octroyé 146.041 crédits pour un montant de 150 milliards FCFA, en septembre 2019, contre 131.357 crédits pour un volume de 135,6 milliards FCFA au trimestre auparavant, rapporte une note d'information parvenue à notre rédaction. Le document informe aussi qu'au 3ème trimestre de 2019, le secteur de la micro finance a enregistré 3.395.925 comptes ouvertes, soit une hausse de 1,3% par rapport au trimestre précédent.

Les Systèmes financiers décentralisés (Sfd) ont octroyé 146.041 crédits pour un montant de 150 milliards FCFA en septembre 2019 contre 131.357 crédits pour un volume de 135,6 milliards FCFA au trimestre auparavant. C'est ce qui ressort de la note d'information sur la situation des Sfd au troisième trimestre de 2019 qui nous est parvenue.

Durant la période concernée, renseigne le document, les crédits accordés aux personnes morales, aux hommes et aux femmes ressortent respectivement en hausse de 30% ; 7% et 5,6% illustrant ainsi une consolidation de la reprise de la production de crédit. Cette situation montre le dynamisme et le potentiel du secteur de la micro finance quant au financement de l'économie.

Au troisième trimestre de 2019, le secteur de la micro finance enregistre 3.395.925 comptes ouverts, soit une hausse de 1,3% par rapport au trimestre précédent. Selon la note, cette progression est portée par les femmes et les personnes morales avec des taux de progression respectifs de 1,6% et 1,4%.

En glissement annuel, il est répertorié 399.062 nouveaux adhérents ou clients, soit une croissance de 13,3%, tirée essentiellement par les personnes physiques (13,9%) et plus particulièrement les femmes (16%). Le nombre de comptes rapporté à la population totale est ressorti à 21,2% au 3ème trimestre de 2019, après 21,1% au second trimestre de 2019. Quant au taux d'accès corrigé, il a augmenté de 0,1 point de pourcentage par rapport au trimestre précédent pour s'établir à 17,3%.

BAISSE DES DEPOTS AU NIVEAU DES RESEAUX

Toutefois, les dépôts ont connu une quasi-stagnation entre les deux derniers trimestres, «ressortant à 357 240 millions». Suivant la note, cette situation découle de la baisse des dépôts constatée au niveau des grands réseaux, atténuée par les hausses relevées au niveau des institutions mutualistes ou coopératives d'épargne et de crédit (Imcec) et des sociétés commerciales.

Sur le plan macroéconomique, l'encours total des dépôts a représenté 3,1% du Produit intérieur brut (Pib) et 8,3% des dépôts bancaires au 3ème trimestre de 2019. Relativement à l'épargne des ménages, assimilable aux dépôts à terme, elle correspond à 1,4% du Pib.

En septembre 2019, l'encours de financements reçus par les Sfd a connu une hausse de 2% et s'est établi à 82,5 milliards FCFA. Cette évolution est favorisée par une augmentation de 1,8 milliard FCFA d'emprunts à terme, combinée à une quasi-stabilité des emprunts à court terme comparative à la même période de l'année 2018. Les emprunts des Sfd ont crû de 23%. Les emprunts constituent 15% des ressources des Sfd et sont généralement sollicités par les sociétés commerciales, soit 74% du total.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.