Sénégal: campagne de commercialisation arachidière à kolda - pr mousa balde discute avec les acteurs sur le terrain

27 Décembre 2019

Réunion d'échange entre le ministre de l'Agriculture, Pr Mousa Baldé, et les opérateurs privés semenciers de la région de Casamance hier, jeudi, en fin de soirée. Une rencontre qui a permis aux OPS de solliciter le ministre pour leur faciliter l'accès aux prêts au sein des banques. Et Dame Cissé, président des OPS de Kolda, d'expliquer : « Cette année, il y a des concurrents puissants sur le terrain. Ils achètent à un bon prix pour les producteurs. Il nous faut très vite avoir de l'argent pour acheter les semences ». Un des anciens du secteur, Denis Correa, précisera dans la foulée qu'ils sont des patriotes et eux peuvent s'adapter en achetant les semences.

Abondant dans le même sens, le président Cissé a regretté que certains parlent d'échec de la campagne alors que « nous assistons à une des meilleurs campagnes ». Et de s'interroger sur des opérateurs privés semenciers (OPS) qui ne connaissent pas la filière, se plaignant d'avoir mille tonnes de semences. En Casamance aucun opérateur n'a reçu mille tonnes alors que les meilleures graines sont dans la zone. Pour cette présente campagne, les opérateurs ont souhaité plus de justice. Pour cause, les bonnes semences étant en Casamance, ils réclament accès aux autres spéculations notamment le maïs, le mil et autres. En plus, ils souhaitent des notifications pour les semences R1 et R2.

Le ministre de l'Agriculture Pr Mousa Baldé a écouté et promis des efforts pour répondre dans la mesure du possible aux doléances. Une rencontre multi-acteurs est d'ailleurs prévue la semaine prochaine à Diamniadio sur toutes les questions soulevées. Il a appelé les opérateurs à sensibiliser les producteurs sur l'importance des semences. D'autant que cette question des semences reste une question de sécurité : sans semence, pas de production en effet.

Le même discours a été tenu par le ministre devant les différents producteurs rencontrés sur le terrain. Il a invité ceux-ci à sécuriser le capital semencier et tous devront y travailler. En réponse, les opérateurs se sont engagés à suivre les recommandations du ministre de l'Agriculture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.