Cameroun: Concession du terminal à conteneurs du PAD - La procédure définitivement annulée

Le Tribunal administratif du Littoral à Douala a rendu son verdict hier, en droite ligne de la décision de la Cour Suprême datant du 5 décembre dernier.

On connaît donc la suite de l'affaire opposant APMT Terminals BV-Bolloré SA au Port autonome de Douala (PAD). Après la décision, le 5 décembre dernier de la Chambre administrative de la Cour suprême de casser le pourvoi introduit par le PAD, le tribunal administratif du Littoral vient d'annuler la procédure d'attribution du Terminal à conteneurs du Port de Douala Bonabéri à un nouveau concessionnaire.

En effet, à l'issue de la première phase de ce processus, le groupement APMT Terminals BV-Bolloré SA avait été classé 7e sur 10 candidats. Contestant ce classement, le groupe français avait saisi la justice.

Le feuilleton judiciaire vient donc de prendre fin, du moins pour ce qui concerne la suspension de la procédure de désignation du nouveau concessionnaire.

Une affaire sur les trois introduites en justice, en rapport avec la désignation d'un nouvel opérateur à conteneurs du port de Douala, pour remplacer Bolloré, à travers sa filiale Douala International Terminal (DIT) dont le contrat s'achève le 31 décembre 2019.

« Cette décision qui n'attribue pas un nouveau concessionnaire conforte le Port autonome de Douala dans la reprise des activités de son terminal à travers la Régie déléguée créée le 6 décembre 2019, par une résolution du Conseil d'administration du PAD, pour la continuité du service public », indique-t-on à la Communication du PAD.

En effet, en application des dispositions du décret présidentiel du 24 janvier 2019, portant réorganisation du PAD dans ses articles 42 et 48, la régie déléguée du Port autonome de Douala, chargée de la gestion, de l'exploitation et de la maintenance du terminal à conteneurs (RTC) de Douala-Bonabéri a vu le jour il y a quelques semaines.

Et quelques jours après la création de cette entité, le directeur général du PAD, Cyrus Ngo'o, avait nommé comme directeur délégué de la RTC, Faustin Dingana.

Sa mission, prendre le relais au terme du contrat de concession du groupe Bolloré, dès le 1er janvier 2020, en attendant l'aboutissement d'une autre procédure qui devrait logiquement être reprise, en intégrant le groupement APMT Terminals BV-Bolloré SA dans la short-list.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.