Cote d'Ivoire: Programme de logements sociaux - Le CDMH pour rattraper le retard !

Dans le cadre de la recherche et de la mobilisation de financements en faveur de l'Habitat en Côte d'Ivoire, le ministère de l'Economie et des Finances a initié une campagne de sensibilisation des acteurs, dont la 2ème phase a eu lieu, hier, à la Maison de l'Entreprise au Plateau.

Pour le ministre de la Construction, du Logement et de L'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, cette Campagne de sensibilisation sur les nouvelles dispositions de refinancement du Compte de Mobilisation pour l'Habitat (CDMH) vient combler un réel déficit d'informations au niveau des acteurs du secteur, parfois sur le rôle des uns et des autres dans le processus de mise en place des prêts aux acquéreurs.

Il a également indiqué que les financements mobilisés, notamment les deux prêts obtenus auprès de la SIB (20 milliards de FCFA) et d'EximBank Indonésie (37 milliards de FCFA), permettront d'accélérer les travaux de VRD primaires sur les sites du Programme Présidentiel de Construction de Logements Sociaux et Economiques, en particulier le site de Songon Kassemblé, au cours de l'année 2020.

Il a également rappelé que le programme présidentiel, initié en 2011avec un objectif de 150 000 logements à construire, a bénéficié d'importants efforts de la part du gouvernement, même si, en face, les résultats obtenus, en termes d'unités de logements réalisées, restent mitigés.

« Il a certes pris un certain retard, pour diverses raisons, mais il ne s'agit pas d'un échec. Le diagnostic de ce programme est connu, nous savons exactement ce qui n'a pas marché comme il le fallait et nous avons apporté, au regard de ces difficultés, beaucoup de corrections en cours de chemin » a déclaré Bruno Koné.

Qui a souhaité que les efforts se poursuivent davantage, pour une baisse significative des taux d'intérêts, pour un allongement de la maturité des prêts et une augmentation du volume de financement dédié au logement, en concurrence aux autres secteurs de l'économie.

Le président du Comité de Gestion du CDMH, Siaka Fanny, a indiqué, pour sa part, que Le CDMH a pour objet de permettre l'amélioration des conditions d'accession à la propriété de l'habitat social et de couvrir le refinancement des crédits acquéreurs consentis par les banques et les établissements financiers.

Il a ajouté que le taux de crédit acquéreur est de 5,5% (assurance comprise) et celui de refinancement des banques est de 2%. Le ministre de l'Economie et des finances a été représenté par son directeur de cabinet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.