Madagascar: Ambohibao-Antehiroka - Un couple Sud-Coréen blessé lors d'une attaque de bandits

On admet que la célébration de la fête de Noël était relativement calme dans la capitale et ses environs. Cependant, entretenir une atmosphère de stabilité s'avère difficile pour les forces de l'ordre qui ne ménagent pas leurs efforts pour protéger les populations et leurs biens.

Ce qui s'est passé à Ambohibao-Antehiroka, la nuit du 26 décembre, laisse penser que les malfaiteurs n'attendent que le moment où une faille se présente chez nos hommes en treillis pour sévir.

Cette nuit-là vers 22 heures, un couple Sud-Coréen a été la cible de bandits alors que ces ressortissants étrangers étaient en route pour rejoindre leur domicile, bordant la route menant vers la rivière Ambohibao.

L'attaque a été perpétrée devant le portail leur domicile. Deux bandits armés de couteaux les ont interceptés alors qu'ils étaient encore dans leur voiture, juste au moment où ils s'apprêtaient à entrer dans l'enceinte. Le couple aurait tenté de résister. Pour les maîtriser, les criminels leur ont asséné des coups de couteau au front et au bras.

Le commandant de la brigade de la gendarmerie d'Ambohibao affirme avoir été mis au courant de cette attaque seulement au moment où la victime l'a alerté par téléphone vers 22 heures 30.

Quand des gendarmes sont arrivés sur les lieux, ils n'y avait plus rien à faire que de constater le fait, tout en ouvrant une enquête qui leur a permis de savoir que ces ressortissants étrangers étaient déjà hospitalisés dans une clinique coréenne à Andranoro.

Interrogées sur leurs préjudices, les victimes affirment avoir perdu deux mallettes contenant plusieurs dossiers, deux téléphones portables, et la clé de leur voiture. Concernant le statut de ces ressortissants étrangers, le mari est directeur général d'un grand hôtel à Mamory-Ivato.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.