Angola: L'ACFA compte sur le soutien du Ministère de l'Economie et du Plan

Luanda — L'association des couples heureux d'Angola « ACFA » (sigle en portugais) va bénéficier du soutien institutionnel du Ministère de l'Economie et du Plan, par le biais de l'Institut national d?appui aux petites et moyennes entreprises (INAPEM).

Cet appui visera à dynamiser les coopératives sous contrôle de cette Association, a annoncé samedi à Luanda le ministre de l'Economie et du Plan, Manuel Costa, au cours d'une action solidaire en faveur des membres de l'ACFA, à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Le ministre a offert à ces familles démunies des aliments divers, des fauteuils roulants, des vêtements usagés, des jouets et d'autres biens de première nécessité.

« L'association a des coopératives qui ont besoin d'appui. Et le ministère, qui tient sous sa tutelle l'INAPEM, peut, par ses attributions, jouer son rôle au sein de cette communauté », a-t-il dit.

Par ailleurs, le Ministère de l'Administration, Emploi et Sécurité sociale a, lui également, célébré une journée de Noël solidaire avec 70 enfants qui vivent, depuis plus de dix ans, au Centre d'accueil « Mama Madalena » à Luanda.

Du riz, de l'huile, du sucre, des haricots et du lait sont des produits offerts à ces gamins. De même, ces petits ont reçu des vêtements et d'autres biens de première nécessité.

A cette occasion, le ministre Jesus Maiato a promis de garantir une formation professionnelle à ces jeunes.

L'ACFA détient, depuis 2018, environ dix coopératives de mototaxis et de coupe couture, dans lesquelles travaillent 305 jeunes, desquels dépendent directement plus de 1.570 membres de leurs propres familles.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.