Bénin: L'ancien président Boni Yayi rentre au pays en toute discrétion

L'ex-président du Bénin Boni Yayi qui vivait au Nigeria est rentré discrètement ce dimanche 29 décembre à Cotonou. Confiné dans sa résidence pendant la crise post-électorale, il avait été finalement autorisé à quitter le pays pour se faire soigner. En novembre dernier, à la faveur d'une loi d'amnistie le président Talon avait déclaré qu'il pouvait rentrer sans crainte.

L'ancien président est arrivé dans une totale discrétion en début d'après-midi ce dimanche. Il regagné Cotonou à bord d'un vol commercial d'une compagnie de la sous-région, en provenance de Lomé, renseigne une source.

Il était seul avec un de ses fils, aucune délégation étrangère ne l'a accompagné, contrairement à son passage éclair à Cotonou le 20 novembre dernier avec des émissaires de la Cédéao. Il avait ce jour-là, boycotté un rendez-vous avec le président Talon au palais de la Marina.

A son arrivée et selon des indiscrétions, il n'y avait pas de partisan pour l'accueillir, il n'y avait pas non plus de bain de foule. Une situation plutôt inhabituelle pour l'ancien chef d'État. Même les alentours de sa résidence étaient déserts. Un de ses proches affirme que l'ancien président a décidé de faire les choses autrement.

En revanche, un observateur estime que cette arrivée sans tambour ni trompette aurait peut-être été négociée. Selon nos informations Boni Yayi devrait rester plusieurs jours, au moins jusqu'aux fêtes de fin d'année. La suite de l'agenda n'est pas encore connue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.