Sénégal: Polémique autour du coût de location de la barge turque par Senelec - Les précisions de Papa Mademba Biteye

30 Décembre 2019

Le directeur général de Senelec, Papa Mademba Bitèye, a indiqué qu'il est impossible pour le moment de déterminer les coûts de location de la barge d'une puissance de 120 MW affrétée chez les Turcs. Car, selon lui, cela dépendra de la quantité totale d'énergie qui sera achetée à terme. Il s'exprimait avant-hier, samedi 25 décembre, lors d'une réunion d'information entre la Direction générale de Senelec et le Comité national de dialogue avec la clientèle.

Suite à la perte de la centrale de Sendou, la Senelec a loué chez les Turcs une barge de fourniture électrique d'une puissance de 120 MW. Le coût de la location de cette centrale a fait agiter une grande polémique. Apportant des précisions sur les termes de la location de ce bateau, le directeur général de Senelec Papa Mademba Bitéye soutient : « Le 19 juillet 2019, nous avons perdu la centrale de Sendou de 115 MW qui était la centrale la plus grosse du parc de production de Senelec. Avec l'approche de la période de pointe, il fallait donc trouver une solution rapide pour mettre en service une centrale d'une puissance équivalente.

Et également l'autre contrainte qui est d'ordre économique, c'est qu'il fallait que cette puissance louée ne soit plus au gasoil comme c'était le cas depuis des années. Donc d'un point de vue économique, il fallait trouver un prix équivalent. Quand on regarde l'ensemble de ces deux conditions, les ingénieurs de Senelec ont travaillé là-dessus pour continuer les négociations sur un projet initialement entamé et c'est comme ça que nous avons négocié avec les Turcs pour louer une puissance de 120 MW à un prix qui est plus compétitif que celui issu de la production de nos propres centrales ».

Par ailleurs, il a souligné qu'il est impossible de déterminer actuellement les coûts de location de ce bateau dans la mesure où Senelec ne va payer que l'énergie qui a été consommée. « Il est clair que c'est une location. Nous ne payons que l'énergie que nous avons achetée avec cette location. C'est pour cela qu'on ne peut pas déterminer dès le départ les coûts de location de cette centrale. C'est à la fin, lorsque nous aurons pris et comptabilisé l'intégralité de l'énergie achetée durant l'année et les paiements effectués que nous pourrons déterminer le coût réel de cette centrale.

A part l'énergie de Manantali , cette centrale est la plus économique du parc de Senelec », a-t-il fait savoir.

Le directeur général de Senelec Papa Mademba Bitèye présidait avant-hier, samedi 28 décembre, une réunion d'informations entre la Direction générale et le Comité national de dialogue avec la clientèle qui regroupe tous les relais de Senelec au niveau des différentes régions du Sénégal. «Ces relais sont en relation permanente avec Senelec pour porter l'information au niveau de la clientèle en ce qui concerne la prévention des risques électriques et la résolution des problèmes d'ordre commercial. Il était tout à fait normal qu'aujourd'hui après le réajustement tarifaire, qu'on puisse les rencontrer et leur expliquer en quoi cela consiste et quel est l'impact et le message qu'ils doivent porter au niveau des différents clients de Senelec avec qui ils sont en contact permanent », a-t-il fait comprendre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.