Cameroun: 2019 au Cameroun - Des avancées remarquables

Photo: Wikipedia/Niluje
Scène de rue près du carrefour Biyem-Assi à Yaoundé.
31 Décembre 2019

Dans quelques heures, 2019 rentrera dans l'histoire. A l'heure des bilans, de nombreux observateurs avertis de la scène politique nationale sont d'avis qu'au cours de l'année qui s'achève, des avancées remarquables ont été enregistrées dans la quête de réponses durables aux défis majeurs auxquels le Cameroun est confronté. Qu'il s'agisse du rétablissement de la sécurité, de l'amélioration de la gouvernance locale, de la consolidation de la croissance ou de l'amélioration des conditions de vie des populations, d'importants progrès ont été réalisés par le gouvernement sous l'impulsion du président de la République, Paul Biya.

La sécurité étant la condition sine qua non de la paix et du développement, le chef de l'Etat en a fait l'une des priorités de son action au cours des douze derniers mois. La situation étant stabilisée dans la région de l'Extrême-Nord durant une bonne partie de l'année et globalement maîtrisée à la frontière orientale, les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont retenu l'essentiel de l'attention du chef de l'Etat. C'est ainsi qu'après sa nomination le 4 janvier 2019, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a effectué une tournée dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest au mois de mai, pour transmettre aux populations le message de paix du président de la République, recueillir leurs doléances et propositions et leur annoncer l'imminence d'un dialogue inclusif. Fin septembre-début octobre 2019, le chef de l'Etat a convoqué au Palais des Congrès de Yaoundé, un Grand dialogue national. Au terme de ces assises, il a instruit le gouvernement de mettre en œuvre certaines recommandations en soumettant des projets de loi au Parlement.

C'est ainsi qu'ont été promulguées à ce jour la loi portant Code général des collectivités territoriales spécialisées (avec un statut spécial pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest) ; la loi portant promotion des langues officielles au Cameroun, la loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 12 juillet 2016 portant Code pénal. Ce à quoi il convient d'ajouter l'arrêt des poursuites judiciaires pendantes devant les tribunaux militaires contre 333 prévenus interpellés dans le cadre de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il est manifeste, au regard des mesures qu'il a prescrites ou prises depuis le début de l'année, que Paul Biya n'a ménagé aucun effort en 2019 pour un retour rapide à une paix durable au Cameroun. Et les échos concordants qui proviennent ces dernières semaines du pays profond font état d'une accalmie notamment dans de nombreuses localités du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Par ailleurs, en vue de conforter le taux de croissance économique projeté à 4,2% en 2019 contre 3,9 % en en 2018, les efforts visant à relever les objectifs de production et de diversification de l'agriculture se sont poursuivis. De même qu'un accent a été mis sur la transformation locale de nos matières premières. Ainsi que l'atteste l'inauguration, en avril 2019, de l'usine de transformation de cacao de Kekem par le Premier ministre, chef du gouvernement. D'un coût de 54 milliards de F, cette industrie a une capacité de transformation de 32 000 tonnes de fèves, pour 825 emplois directs et 2 000 indirects. Le portail des camerounais de Belgique (@camer.be). En outre, dans l'optique de combler le déficit en énergie électrique et donner un coup de pouce à l'industrialisation, les travaux de construction du barrage de Nachtigal amont qui aura une puissance installée de 420 MW ont été lancés. S'agissant des infrastructures de communication, elles n'ont pas été oubliées, comme en témoigne la poursuite de nombreux chantiers, notamment les autoroutes Yaoundé-Douala et Yaoundé-Nsimalen, les axes routiers Maroua-Dabanga-Kousseri, ou encore Batchenga-Ntui-Yoko-Léna.

Quant aux réformes structurelles engagées en 2017 dans le cadre du Programme économique et financier avec le FMI appuyé par une Facilité élargie de crédit, elles se sont poursuivies. Elles visent à rétablir l'équilibre budgétaire et veiller à la soutenabilité de la dette extérieure du Cameroun. Au plan sous-régional, les chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) se sont retrouvés à Yaoundé le 22 décembre dernier autour du président Paul Biya, comme en 2016, dans le cadre d'un Sommet extraordinaire, pour penser de concert l'avenir de leur communauté. Après avoir reconnu que l'Afrique centrale sort progressivement la tête de l'eau, ils se sont notamment engagés à œuvrer pour une relance économique rapide et à accélérer l'intégration.

Dans le cadre de l'amélioration des conditions de vie des populations, il convient de relever entre autres le recrutement spécial de plus de 1200 enseignants d'universités d'Etat sur instruction du chef de l'Etat, le renforcement de la fourniture de l'eau et l'électricité dans les villes et villages, la prise en charge par la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNPS) de 50% des frais de santé des pensionnaires, et le lancement de la 3e campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (Milda). Au crépuscule de 2018, comme il est de tradition, Cameroon Tribune vous offre un flash-back des douze derniers mois, et des regards prospectifs de 2019. Bonne lecture !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.