Angola: Le tourisme, levier de l'économie nationale

Luanda — La création d'infrastructures touristiques à travers le pays pourrait aider à accélérer la diversification de l'économie nationale, a affirmé mardi, à Luanda, la ministre du Tourisme, Angela Bragança.

La gouvernante a souligné que le tourisme jouera un rôle indispensable dans le développement de l'économie angolaise, étant donné que le pays dispose d'un potentiel suffisant pour tirer parti de l'industrie du tourisme, un objectif à atteindre avec la participation d'entreprises étrangères.

S'adressant à l'ANGOP, à l'occasion de la présentation des vœux de fin d'année, la ministre du Tourisme a souligné qu'avec la conquête de la paix effective, le gouvernement créait les conditions pour stimuler le tourisme, soit par le biais d'investisseurs nationaux que des investisseurs externes.

Elle a ajouté que les citoyens attendaient beaucoup de la participation du tourisme au processus de diversification économique et de création d'emplois, d'où la nécessité d'actions d'assainissement bien structurées, d'une meilleure certification des hôtels et des restaurants.

La ministre a souligné que le gouvernement continuera d'œuvrer à la création des conditions permettant d'améliorer encore le secteur.

Selon la responsable, le ministère continuera de travailler pour élever le tourisme national au plus haut niveau et ainsi attirer plus de touristes dans le pays.

Pour atteindre ces objectifs, la ministre a mis au défi le secteur privé national et étranger d'investir de plus en plus dans ce segment de l'activité économique.

La créativité et l'innovation sont deux compétences que la responsable a mentionnées dans son allocution, du point de vue des entrepreneurs pour structurer ce qui existe, créer des itinéraires touristiques où il y a des espaces et des produits classés.

Angela Bragança a également souligné la nécessité pour le personnel d'être bien formé dans les différents segments de l'activité touristique et avec une vision moderne, "car le secteur hôtelier crée beaucoup plus d'emplois dans tout le pays".

Elle a expliqué que le tourisme était l'une des principales sources de revenus de l'État partout dans le monde et, dans ce cas, l'Angola ne peut échapper à cette réalité.

"Il doit y avoir des conditions suffisantes pour stimuler le tourisme national et international, un exploit qui est déjà bien connu dans diverses parties du pays, bien que toujours timidement", a-t-elle ajouté.

Améliorer la planification et les statistiques pour évaluer à chaque période l'impact du secteur du tourisme sur l'économie, dynamiser et impliquer le secteur privé dans la réalisation de projets touristiques et soutenir la mise en œuvre de ceux déjà en portefeuille sont entre autres objectifs du secteur du Tourisme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.