Cameroun: La commune de Dibombari va en guerre contre l'immigration clandestine

1 Janvier 2020

Elle a mise sur pied un projet de formation de plusieurs jeunes pour les dissuader d'aller en aventure en Europe.

La promiscuité, le chômage et la quête des meilleures conditions de vie obligent de nombreux jeunes a immigrer clandestinement et le bilan enregistré est lourd . On dénombre Près 500 décès tous les jours sur le chemin de l'aventure.

C'est donc pour contrer ce fléau que la commune de Dibombari en partenariat avec la coopération Allemande a prévu d'offrir une vie plus stable a les jeunes de la localité et ses environs à travers un emploi décent.

Ce projet ambitieux parrainé par la mairie de Holdenburg en Allemagne s'intitule " stopper l'immigration illégale, saisir les opportunités" . Le travail de la terre, ciblé comme secteur favorable à l'emploi a permis de former une trentaine de jeunes à la culture des arbres fruitiers.

Cyril Lobe Ndoumbe le directeur général de l'ONG intégration sociale Oldenburg dira a ce propos que : "on s'est basé sur l'agriculture parce que s'il faut sensibiliser pour que les jeunes ne se lancent pas dans l'aventure de l'immigration clandestine, il faut également leur donner la possibilité de vivre décemment ici au Cameroun.

Nous sommes satisfaits de constater que les jeunes de Dibombari ont pris ce projet a bras le corps, ils ont travaillé durement et avec passion."En douze mois d'apprentissage, les jeunes agriculteurs de Dibombari ont appris les différentes techniques de production et séchage des fruits tels que la papaye, l'ananas, la noix de coco pour ne citer que ceux-là.

C'est ainsi qu'une coopérative à été créé par les apprenants et les responsables de la coopération Allemande ont promis de les encadrer pour la légalisation de cette structure .

Le Maire de Dibombari est également disposé à soutenir cette initiative .la phase de la production doit donc être mise en œuvre avec un projet monté par ces jeunes autour de cette coopérative et même si la mairie de Dibombari en partenariat avec la coopération Allemande se disent prêts à chercher des financements pour faciliter la mise en exécution du dit projet.

Il faut noter que les jeunes ont sollicité une formation supplémentaire sur Comment monter et réaliser un projet .Les enseignants quant à eux doivent impérativement monter un projet allant dans le sens de la diffusion des enseignements acquis dans les établissements de Dibombari et ses environs.

Il est prévu dans le même ordre d'idée, un accompagnement pour rentabiliser et valoriser les produits de ces travailleurs de la terre à l'échelle internationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.